Rhône: Encore une piscine fermée dans la région lyonnaise après une nouvelle agression

FAITS DIVERS Un vigile a reçu une pierre en pleine tête mardi à la piscine Etienne-Gagnaire de Villeurbanne…

J.Lau.
— 
Un individu a été interpellé le 12 juillet à la piscine du Rhône pour avoir menacé de mort un agent. (photo d'illustration). K.KONRAD
Un individu a été interpellé le 12 juillet à la piscine du Rhône pour avoir menacé de mort un agent. (photo d'illustration). K.KONRAD — SIPA

On ne compte plus les débordements dans les piscines lyonnaises cet été. Un vigile d’une des enceintes de Villeurbanne (Etienne-Gagnaire) a ainsi reçu mardi une pierre en pleine tête, jetée par un jeune individu, comme le rapporte Le Progrès. Vers 15 h, ce dernier s’est en effet mis à lancer des projectiles depuis les murets entourant le bassin extérieur, qui affichait complet.

Il a fini par atteindre son but en envoyant un agent de sécurité à l’hôpital pour s’y faire poser des points de suture. L’auteur des violences est parvenu à s’enfuir en voiture. La veille, il avait été expulsé de la piscine Etienne-Gagnaire après avoir tenté d’y pénétrer en escaladant l’enceinte. Cette violente vengeance inquiète tout le personnel de la ville, qui s’est mobilisé ce mercredi matin.

« Nous ne nous sentons pas en sécurité »

« Avec toute cette agressivité, nous ne nous sentons pas en sécurité », confie l’un des agents villeurbannais. C’est pourquoi cette piscine n’a pas ouvert ce mercredi matin, alors que des réunions se déroulent entre le personnel et la direction pour éventuellement reconduire la fermeture ce jeudi.

Le Progrès révèle également qu’un Lyonnais de 52 ans a été placé en garde à vue lundi pour violences et agression sexuelle sur un garçon de 13 ans, commises dans les sanitaires du centre nautique de Villeurbanne.

A Lyon, la piscine de Gerland a déjà été fermée une journée (le 3 juillet) après une bagarre, tout comme celle de Mermoz (les 8 et 9 juillet). Celle-ci a désormais un dispositif de sécurité renforcé. Pas moins de huit interpellations ont ensuite eu lieu dans les piscines lyonnaises les 11 et 12 juillet.