Rhône: Plusieurs interpellations dans l'Est Lyonnais après une série de débordements

SÉCURITÉ Voitures brûlées, dégradations, policiers pris pour cible, les nuits sont tendues depuis samedi dans l'agglomération...  

E.F.

— 

Pompiers en intervention lors de violences urbaines. Illustration. A. Gelebart/ 20 Minutes..

Voitures brulees, emeutes, violences urbaines dans les cites et les quartiers populaires calmes reputes sans histoire de Toulouse
Pompiers en intervention lors de violences urbaines. Illustration. A. Gelebart/ 20 Minutes.. Voitures brulees, emeutes, violences urbaines dans les cites et les quartiers populaires calmes reputes sans histoire de Toulouse — Alexandre GELEBART/REA

Le gros dispositif de sécurité déployé sur l’agglomération pour éviter les débordements habituels des 13 et 14 juillet n’a pas empêché les incidents. Dans la nuit de lundi à mardi, huit personnes auraient été interpellées pour des violences urbaines, selon l'AFP, perpétrées essentiellement dans l’Est Lyonnais. Après deux nuits très tendues à Vaulx-en-Velin, où ce week-end, les pompiers et policiers intervenant pour des feux de mobilier urbain, ont été la cible de jets de projectiles et de tirs de mortiers d’artifices, la soirée de lundi a de nouveau été perturbée.

Affrontements et véhicules incendiés

A Vaulx-en-Velin, des affrontements ont opposé des groupes de jeunes aux forces de l’ordre et de multiples dégradations ont été commises la nuit passée, au cours de laquelle plusieurs communes voisines de Lyon avaient choisi de fêter le 14 juillet avant l’heure.

A Vénissieux, la soirée a également débordé. « Toute l’agglomération a été marquée par des agissements inadmissibles cette nuit. A Vénissieux, incendies de véhicules, dégradations d’abribus, force de sécurité et de police prises pour cible et feux de broussailles, qui en cette période, nous le savons, peuvent avoir des conséquences dramatiques », a précisé ce mardi la maire de Vénissieux Michèle Picard, condamnant fermement, dans un communiqué, «ces actes intolérables».

Les forces de l’ordre devraient de nouveau être mobilisées en grand nombre ce soir, la soirée festive du 14 juillet attirant chaque année des milliers de personnes dans le centre de Lyon. L’Est Lyonnais sera également placé sous haute surveillance.