Ligue 2: Safet Susic veut «rapidement retrouver la L1» avec Evian-Thonon-Gaillard

FOOTBALL L'entraîneur bosnien a été officialisé ce lundi comme successeur de Pascal Dupraz sur le banc haut-savoyard... 

Jérémy Laugier

— 

Safet Susic (au centre) a notamment réussi la performance de qualifier la Bosnie pour la Coupe du monde 2014 au Brésil.
Safet Susic (au centre) a notamment réussi la performance de qualifier la Bosnie pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. — SAMUEL KUBANI / AFP

Tout juste officialisé par Evian-Thonon-Gaillard comme entraîneur pour les deux prochaines saisons, Safet Susic a dirigé sa première séance d’entraînement ce lundi après-midi. Le technicien bosnien de 60 ans ne veut pas perdre de temps. « Je dois reconnaître que cela s’est fait rapidement », a-t-il expliqué sur le site de l’ETG, soulignant le rôle de Luis Fernandez, nouveau conseiller du président Esfandiar Bakhtiar.

Sélectionneur (de 2009 à 2014) de l’équipe nationale de Bosnie-Herzégovine qu’il a qualifiée pour la dernière Coupe du monde au Brésil (élimination en poules au profit de l’Argentine et du Nigéria), Safet Susic ne compte pas s’éterniser en Ligue 2. « Ma première question aux dirigeants concernait leurs ambitions. Ils m’ont répondu qu’ils voulaient rapidement retrouver la Ligue 1. C’est cela qui m’a intéressé », annonce l’ancien joueur emblématique du PSG (de 1982 à 1991).

Safet Susic récupère l’ancien adjoint de Christophe Galtier

Le successeur de Pascal Dupraz compte bien présenter un visage séduisant à la tête d’une formation qui a déjà perdu cet été deux talents comme Daniel Wass (Celta Vigo) et Adrien Thomasson (Nantes). « Une équipe qui veut jouer les premières places se doit d’être offensive, d’aller de l’avant et de marquer des buts. Et cela correspond totalement à ma philosophie du football. Entre prendre une équipe de Ligue 2 qui ambitionne de remonter dans l’élite et une équipe de Ligue 1 qui n’a que pour objectif de se maintenir, pour moi il n’y a pas photo. Je choisirai toujours celle qui joue la montée », explique sur le site de l’ETG l’ancien coach de l’AS Cannes (1994-1995).

Safet Susic, qui a la nationalité française depuis vingt-cinq ans, va être épaulé par Romain Revelli, nouvel entraîneur adjoint du club haut-savoyard. Ancien bras droit de Christophe Galtier à Saint-Etienne, celui-ci s’était vu préférer Laurent Batlles pour occuper ce rôle cette saison à l’ASSE. Vainqueur (0-1) à Chasselay (CFA) de son match amical de reprise samedi, l’ETG défiera ce mardi (18h30) à Sallanches l’équipe bastiaise. A une quinzaine de jours de la reprise en L2 (à Nîmes le 31 juillet), Safet Susic en saura un peu plus sur le potentiel du relégué évianais.