Rhône: Pas de coups de chaud sur le Beaujolais lors de cette première canicule

VIN La vigne a pour l'heure largement bénéficié de la météo clémente de ces derniers mois...

E.F.

— 

Les vendanges 2011 dans le Beaujolais ont débuté avec une journée d'avance dans le domaine de Laurent Bessy, Lyon, le 23 aout 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Les vendanges 2011 dans le Beaujolais ont débuté avec une journée d'avance dans le domaine de Laurent Bessy, Lyon, le 23 aout 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Il est encore trop tôt pour présager de la qualité du millésime 2015. Mais en termes d’aspect et de maturation des grappes, le Beaujolais a bénéficié jusqu’alors des bonnes conditions météorologiques de ces derniers mois, selon l’Inter Beaujolais, qui a publié ce mercredi un nouveau bulletin de maturation.

Le stade « fermeture de la grappe » est atteint dans l’ensemble du vignoble et la situation sanitaire est toujours très bonne, selon l’interprofession des vins du beaujolais. Grâce à la bonne pluviométrie de cet hiver, la vigne a puisé dans les réserves hydriques au sol pour passer, sans encombres jusqu’alors, ce premier épisode caniculaire, même si quelques coups de soleil commencent à apparaître sur certaines grappes.

Un mois de juin exceptionnellement chaud

Dès le mois de juin, la vigne a profité d’un bel ensoleillement et de températures élevées. « Il s’agit du mois de juin le plus chaud après 2003 depuis 1959 », précise l’Inter Beaujolais. De janvier à juin, le vignoble a également bénéficié du plus fort ensoleillement depuis 1992.

Chaque année, les vendanges débutent entre fin août et mi-septembre dans le vignoble, en fonction de la rapidité de maturation des baies. A l’été 2003, marqué par la canicule, les vendangeurs avaient débarqué en masse dans les vignes à la mi-août.