Lyon: La varicelle sévit fortement en ce début de vacances scolaires

SANTÉ Rhône-Alpes fait partie des zones les plus touchées par la maladie infantile...

E.F.

— 

Un cas de varicelle. (Illustration)
Un cas de varicelle. (Illustration) — Serge Pouzet /SIPA

Des boutons purulents et disgracieux qui démangent, cumulés à des températures caniculaires. Le début de vacances scolaires a dû être difficile pour de nombreux petits rhônalpins, plus exposés que la majorité des autres jeunes Français par la varicelle.

Forte activité dans quatre départements

La région fait en effet partie des zones où l’activité de cette maladie infantile est la plus forte, après 57 cas pour 100 000 habitants constatés la semaine dernière pour une moyenne nationale est de 32 cas pour 100 000 habitants, selon le bulletin épidémiologique publié ce mercredi par Sentinelles.
 

Selon l’observatoire des médecins généralistes, tous les départements de la région ne sont pas concernés. La varicelle sévit fortement dans le Rhône, l’Ain, la Savoie et la Drôme et plus modérément en Ardèche. Les autres départements ne sont pas concernés.