Saint-Etienne: Après deux jours de fermeture, les piscines rouvrent au public

SÉCURITÉ Les agents municipaux ont fait valoir leur droit de retrait après l'agression d'un employé survenue samedi...

E.F.
— 
Illustration piscine.
Illustration piscine. — Superstock-Sipa

Il n’y a pas qu’à Lyon que le début de la saison estivale est marqué par quelques tensions dans les bassins municipaux. Après la fermeture de la piscine de Gerland, vendredi, restée inaccessible au public en raison du droit de retrait exercé par les agents municipaux après des incidents, deux piscines de Saint-Etienne sont restées impraticables dimanche et lundi.

Suite à l’agression de l’un des leurs, pris pour cible par un groupe de jeunes, samedi à la piscine Raymond-Sommet, les personnels de cet établissement municipal et du centre nautique Yves Nayme ont également usé de leur droit de retrait et n’ont repris le travail que ce mardi matin, selon Le Progrès. Et ce, après avoir obtenu de la mairie de Saint-Etienne des mesures pour renforcer la sécurité des personnels et du public.

Un an d'interdiction de piscine

Les agents pourront désormais exclure immédiatement un baigneur pour trouble de la tranquillité publique. Le règlement des piscines devrait également être modifié afin de pouvoir interdire l’accès aux piscines aux fauteurs de troubles pour une durée d’un an. Cet été, trois agents de sécurité supplémentaires seront également mobilisés à la piscine Raymond-Sommet et un agent de la police municipale sera mobilisé au sein de l’établissement nautique tous les après-midi.

Samedi, cinq jeunes avaient été interpellés et placés en garde à vue après l’agression d’un employé de la piscine, insulté puis bousculé. La mairie de Saint-Etienne s'est portée partie civile aux côté de l'agent pris à partie pour rappeler son soutien à ses personnels.