Sébastien Chabal et Lionel Nallet ont notamment évolué ensemble au Racing Métro, entre 2009 et 2012.
Sébastien Chabal et Lionel Nallet ont notamment évolué ensemble au Racing Métro, entre 2009 et 2012. — COR / AFP

RUGBY

Lyon: «Un match de rugby joué à 50%, ça n'existe pas», annonce Sébastien Chabal

L'ancien troisième ligne du LOU et des Bleus va fêter son jubilé ce samedi (17h30) à Gerland en défiant les Barbarians aux côtés de son ami Lionel Nallet...

« Nous avons passé une bonne partie de notre vie rugbystique ensemble et nous avions envie de nous faire plaisir une dernière fois en retrouvant tous nos amis. » C’est ainsi que Lionel Nallet justifie son choix de jubiler ce samedi (17h30) à Gerland avec Sébastien Chabal. Après s’être rencontrés à Bourgoin entre 1998 et 2003, les deux complices de 37 et 38 ans ont évolué ensemble au Racing Métro (de 2009 à 2012) puis au LOU (de 2012 à 2014), ainsi que sous le maillot des Bleus.

Ils ont donc tenu à boucler la boucle à Lyon ce samedi, en défiant l’équipe des Barbarians. « Ce sera un show car il n’y a pas forcément d’enjeu. Mais un match de rugby joué à 50 %, ça n’existe pas », rappelle Sébastien Chabal, ravi de compter dans ses rangs de prestigieux partenaires comme Dimitri Yachvili, Jason Robinson et Mark Cueto.

Chabal : « Je suis épanoui dans cette retraite voulue et préparée »

« Nous avons toujours eu la volonté de disputer un vrai match de rugby et non un toucher », confirme Lionel Nallet, qui a également tenu à « la symbolique » d’intégrer les enfants de nombreuses écoles de rugby de la région dans des animations débutant à 15h45. Si l’ancien capitaine du LOU vient de stopper sa carrière de joueur en mai, Sébastien Chabal reconnaît que « le rugby ne (lui) manque pas du tout » depuis son arrêt il y a un an.

« Je connais l’intensité des matchs de rugby. J’essaierai de jouer au maximum samedi mais plus on sera pour tourner et mieux ce sera ! », sourit le barbu le plus célèbre du monde de l’ovalie, qui a parfaitement tourné la page. « Ma nouvelle vie est plus passionnante que mes 16 années de rugby professionnel. Je suis épanoui dans cette retraite voulue et préparée », conclut ce « jeune entrepreneur », qui reste consultant pour RMC et qui le sera aussi pour Canal + lors de la Coupe du monde en septembre.

Places de 11 à 44 euros. Toutes les infos ici.