Lyon: L'avenir de la halle de la Martinière entre les mains de la mairie

COMMERCES L'association Halle Mart' a rendu son projet de reprise des lieux ce mardi...

Elisa Frisullo

— 

La halle de la Martinière, premier marché couvert construit en 1838, a été peu à peu désertée par les commerces.
La halle de la Martinière, premier marché couvert construit en 1838, a été peu à peu désertée par les commerces. — C. Villemain / 20 Minutes

Depuis que le plus ancien marché couvert de Lyon a fermé ses portes fin 2011 dans le 1er arrondissement, le quartier de la Martinière a perdu une partie de son âme. Un esprit convivial, une activité économique tournée autour de petits producteurs qui pourraient de nouveau renaître sous la houlette de l’association Halle Mart', qui a déposé ce mardi auprès de la mairie de Lyon son projet de reprise de la Halle, baptisé marché de la Martinière.

Un projet qui pourrait voir le jour, après moult rebondissements autour de l’avenir de ce marché, dont la reconversion avait un temps été confiée à un groupement de producteurs. Ces derniers avaient finalement jeté l’éponge en 2013, suite à des difficultés financières. La municipalité s’était alors retournée vers l’association Halle Mart', candidate à la reprise arrivée en deuxième position lors de l’appel à projet.

Un chantier accepté par les Bâtiments de France

Depuis, l’association a travaillé sur l’avenir de la halle pour être en mesure de rendre, avec les producteurs associés au projet, un dossier complet à la mairie au 30 juin, ultime délai accordé par le maire PS de Lyon Gérard Collomb au collectif. La copie rendue ce mardi par l’association prévoit de conserver la vocation initiale du marché, en axant l’activité sur les produits locaux et les circuits courts.

Une vingtaine de producteurs pourraient investir la halle, décomposée en trois espaces. « La moitié de la halle sera occupée par des producteurs qui vendront des produits laitiers, fruits et légumes et de la viande. L’autre moitié abritera une épicerie bio gérée par Saveur nature et un espace de restauration avec un bistrot et un bar à tapas », indique Jean-Baptiste Cubaud, président de Halle Mart'.

Une façade vitrée recouverte de bois

Sur le plan architectural, le projet confié au concepteur Bruno Cateland, prévoit une façade vitrée recouverte de protège soleil en bois. Le groupement « Le marché de la Martinière » qui regroupe Halle Mart' et des producteurs, assure avoir reçu une lettre de confirmation des Bâtiments de France autorisant le chantier.

Un avis attendu par la mairie de Lyon au même titre que le plan de financement du projet. Sur ce point, le groupement a retenu deux scénarios pour réunir les 1,3 million d’euros nécessaires pour redonner vie au marché couvert.

Deux plans de financement

Le premier prévoit un investissement des producteurs, des prêts bancaires et des subventions de la métropole et de la région au titre du soutien à l’agriculture locale. Le second repose sur un investisseur immobilier, baptisé Etic, qui accepterait de financer la totalité du chantier évalué à 950.000 euros. Halle Mart' espère également réunir 60.000 euros grâce à une souscription publique ouverte récemment sur sa page Facebook.

La mairie a indiqué ce mardi qu’elle allait étudier ce dossier dans les prochaines semaines avant de rendre son avis définitif sur le projet. Si la reprise de la halle est validée, le marché pourrait rouvrir au public en décembre 2016.