Lyon: Les taxis responsables de l'agression d'un client UberPop interpellés ?

TRANSPORTS Huit chauffeurs de taxi ont été interpellés par la police, parmi eux trois conducteurs qui pourraient être impliqués dans l'attaque d'un jeune homme samedi soir...

C.G. avec AFP

— 

Alexandre a le nez et le sinus maxillaire fracturés.
Alexandre a le nez et le sinus maxillaire fracturés. — Capture d'écran Facebook

Le mot d’ordre était une manifestation pacifiste. Sauf que de vives tensions ont été ressenties en marge du cortège des conducteurs de taxis ce jeudi à Lyon qui manifestaient contre UberPop. Huit personnes ont été interpellées dont trois chauffeurs

Selon une source policière, ils pourraient s’agir des agresseurs d’Alexandre, jeune homme violemment frappé au visage samedi soir dans le quartier de la Confluence.

 

« Les taxis m’ont laissé dans ma flaque de sang »

« Il y a eu ce matin une altercation d’un soi-disant chauffeur UberPOP par six chauffeurs de taxi, qui en voyaient partout, explique cette source. Ils ont secoué la voiture, craché dessus et ils ont été interpellés dans le cadre d’un contrôle d’identité. Dans le lot, trois pourraient correspondre aux enregistrements vidéo des suspects de l’agression ».

Des vérifications notamment téléphoniques doivent notamment être effectuées. Elles sont pour l’instant en cours. Les trois chauffeurs vont être auditionnés librement, avant d’être éventuellement placés en garde à vue.

Concernant les cinq autres interpellations, il s’agit de trois autres chauffeurs de taxi, conduits dans les locaux de la police ainsi que deux conducteurs UberPop, arrêtés pour exercice illégal de la profession de taxi. Rappelons que le Préfet du Rhône a pris un arrêté jeudi dernier, interdisant ce type de transports.