OL: «Chapeau, même s'il est mexicain, à André-Pierre Gignac», blague Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Le président lyonnais aurait souhaité associer cette saison l'ancien attaquant marseillais à Alexandre Lacazette...

Jérémy Laugier

— 

André-Pierre Gignac a été accueilli jeudi par les supporters de son nouveau club, Tigres, au Mexique.
André-Pierre Gignac a été accueilli jeudi par les supporters de son nouveau club, Tigres, au Mexique. — Julio Cesar Aguilar / AFP

Son « rêve » de recruter André-Pierre Gignac s’est donc envolé cette semaine. Jean-Michel Aulas a dû se résoudre à laisser filer l’ancien attaquant marseillais au Mexique, où il évoluera avec le club de Tigres.

« Nous avons été assez proches ces derniers jours. Et puis cette proposition de 6 millions d’euros est arrivée. Comme j’avais dit qu’Alexandre (Lacazette) serait le joueur le mieux rémunéré de l’OL (4 millions d’euros s’il accepte la prolongation que lui a transmise JMA), ce n’était pas raisonnable », a expliqué vendredi le président lyonnais, qui aurait aimé associer les deux meilleurs buteurs de la saison précédente en L1.

L’OL va se tourner vers un autre attaquant français

« On a imaginé qu’il puisse nous rejoindre. J’admire son comportement et son adhésion au club qu’il représente. Mais il a choisi une autre orientation. Chapeau, même s’il est mexicain, parce que ce n’est pas facile de partir comme cela », a souligné avec le sourire Jean-Michel Aulas, qui livré des indices sur le recrutement offensif de l’OL.

« Nous allons probablement nous tourner vers un autre attaquant français dans les jours qui viennent. » Une précision qui tend à écarter la piste menant à John Guidetti. Ce puissant attaquant suédois de Manchester City a combiné 15 buts et 12 passes décisives la saison passée lors de son prêt au Celtic Glasgow.