Cyclisme: Le Tour des Pays de Savoie révèle les champions de demain

SPORT Romain Bardet et Tejay Van Garderen ont déjà participé à l’épreuve, qui débute ce jeudi entre La Balme-de-Sillingy et Saint Alban-Leysse...

Jérémy Laugier

— 

120 coureurs sont engagés sur la 17e édition du TPS. Une dizaine d'entre eux devraient vite devenir professionnels.
120 coureurs sont engagés sur la 17e édition du TPS. Une dizaine d'entre eux devraient vite devenir professionnels. — Yam Photo

« C’est tellement dur de trouver du plat chez nous… », s’amuse Patrice Pion. Le directeur du Tour des Pays de Savoie, qui va débuter ce jeudi, estime que son épreuve n’a « rien à envier aux courses professionnelles ». Il faut dire que les 120 coureurs (20 équipes) de moins de 26 ans engagés sur cette 17e édition ne vont pas s’ennuyer durant quatre jours, avec 514 km et 8.500 m de dénivelé au total.

« C’est l’une des courses de montagne les plus dures de toute l’Europe pour les jeunes », assure Louis Vervaeke, vainqueur l’an passé. Dans la foulée de ce titre, le coureur belge de 21 ans s’est vu proposer par l’équipe Lotto-Soudal un contrat professionnel. « Lorsque tu finis ce Tour des Pays de Savoie à une bonne place, ça prouve que tu as du potentiel pour devenir un grimpeur reconnu dans des courses professionnelles », estime Louis Vervaeke, qui vient de participer à son premier Giro.

Bientôt une nouvelle dimension professionnelle ?

Dix autres coureurs de l’édition 2014 du TPS sont devenus professionnels. « Les vitesses moyennes réalisées par ces jeunes sont souvent dignes de celles des pros, insiste le directeur de la course, qui recherche des sponsors pour la transformer en rendez-vous du calendrier Pro Tour. Nous accueillons aussi 50 % d’étrangers, notamment des Colombiens et des Australiens. »

L’Américain Tejay Van Garderen, dauphin de Christopher Froome sur le Dauphiné, a aussi participé au TPS, tout comme Romain Bardet. « Je garde de bons souvenirs de son passage au club de Chambéry Cyclisme (entre 2010 et 2012). Je le vois bien dans le Top 5 au Tour de France », confie Patrice Pion.