Lyon: Le Musée Guimet reconverti en lieu de création de la danse

CULTURE L'établissement était fermé depuis huit ans...

Caroline Girardon
— 
Lyon, le 17 Juin 2015
Fermé au public depuis 2007, le Musée Guimet dont une partie des collections a été transférée au Musée des Confluences, va devenir un atelier de création de danse qu profit de la Maison de la danse de Lyon.
Lancer le diaporama
Lyon, le 17 Juin 2015 Fermé au public depuis 2007, le Musée Guimet dont une partie des collections a été transférée au Musée des Confluences, va devenir un atelier de création de danse qu profit de la Maison de la danse de Lyon. —

Déjà huit ans qu’il est fermé au public. Et cette question : Que va devenir le Musée Guimet, dont une partie des collections est désormais exposée au Musée des Confluences ? Un music-hall comme certaines rumeurs le laissait entendre ?

La mairie a finalement décidé de le transformer en lieu de création de la danse. Un souhait cher à Dominique Hervieu, directrice de la Maison de la danse qui déplorait l’absence d’un tel endroit entre Rhône et Saône.

Pas de seconde maison de la danse à Confluence

« On ne peut pas être une vitrine de la danse dans le monde entier et ne pas avoir de lieu de création pour les artistes, explique-t-elle. C’est comme être la capitale de la Gastronomie sans Paul Bocuse. Cela n’aurait pas de sens. »

L’idée d’agrandir et d’aménager l’actuelle Maison de la danse a été un temps évoqué. « Cela revenait à détruire la moitié de l’immeuble. Cela allait coûter des fortunes », indique Gérard Collomb, le maire de Lyon. L’hypothèse de construire un nouvel édifice en 2016 dans le quartier de la Confluence a été abordée en conseil municipal. Avant d’être abandonnée, car jugée également trop coûteuse par ces temps de restrictions budgétaires.

Déplacer les 50.000 pièces restantes

Le choix du Musée Guimet s’est alors révélé le plus pertinent. « Lorsque j’ai découvert les lieux, cela a été immédiat, comme une intuition, confie Dominique Hervieu. Ici, les troupes de danseurs pourront s’installer pendant deux mois pour monter leur projet avant de jouer à la Maison de la danse. Pendant ce temps, le public pourra assister à tout ce travail. L’idée est également de faire de cet endroit un laboratoire de pratiques amateurs. L’éducation artistique et les recherches chorégraphiques en seront les deux piliers. »

Mais avant de commencer des travaux de réaménagement, il va falloir transférer les 50. 000 pièces de collection restantes appartenant au Musée Guimet. « Après on entamera des études patrimoniales afin de savoir quels éléments doivent être conservés et comment on devra les réhabiliter », confie la mairie. Si bien que l’ouverture du lieu ne se fera pas avant trois ans.