Lyon: Une campagne d'un an pour vous aiguiller sur la vaccination

SANTE La ville de Lyon lance une campagne inédite de sensibilisation, invitant le public à vérifier son carnet...

Caroline Girardon

— 

Illustration de vaccin.
Illustration de vaccin. — G. VARELA / 20 MINUTES

Quand devez-vous faire votre rappel de vaccin ? Vous êtes sans doute nombreux à vous être posés la question et à avoir constaté qu’au fil des années, vous avez oublié de tenir votre carnet à jour.

La ville de Lyon vient de lancer « Immuniser », une campagne de santé publique qui doit durer un an. « Il s’agit d’aider les Lyonnais à voir où ils en sont du côté de leur vaccin et non de les obliger à se faire vacciner », précise Yves Gillet, responsable des urgences pédiatriques à l’hôpital Mère-enfant de Bron, chargé des maladies infectieuses.

« Rappeler les fondamentaux »

« L’idée est de lancer une campagne expérimentale et de proximité qui parle aux habitants », ajoute Gilles de Angelis, chargé de la mission prévention et promotion de la santé au sein de l’ARS, agence régionale de la santé.

Pour cela, plus de 60.000 affiches et flyers seront distribués, sur lesquels on pourra voir le footballeur Alexandre Lacazette, l’actrice Mimie Mathy ou encore le chef Mathieu Viannay.

« Notre rôle est de rappeler les fondamentaux par rapport aux pétitions ou massages délivrés sur les forums internet sans fondements scientifiques, explique Gilles de Angelis. Des maladies comme la variole ou la poliomyélite ont été (presque) éradiquées grâce à la vaccination. Si on baisse la garde, ses maladies peuvent vite revenir. » Comme la rougeole ou la coqueluche.

Selon le professeur Gillet, 50.000 cas de rougeole auraient été enregistrés en France entre 2006 et 2011. « Il est éthiquement inadmissible de voir des enfants de 12 ans mourir aujourd’hui de cette maladie, affirme-t-il. Cela me choque profondément. »

Une vraie défiance ?

« La vaccination est un gain important, plaide Gilles de Angelis. Les progrès de la médecine, de l’hygiène et les antibiotiques ne peuvent pas à eux seuls prévenir certaines maladies. »

Vaccination : Plus de 8 Français sur 10 jugent les vaccins utiles et efficaces

Quant à savoir si la vaccination est réellement en recul en France ? « Elle est très satisfaisante en ce qui concerne les tout-petits, répond Gilles de Angelis. Ensuite, la situation se dégrade au fur et à mesure de l’âge. Mais je pense qu’il s’agit plus d’habitudes qui se perdent ou de réflexes qui s’étiolent plutôt que d’une vraie défiance vis-à-vis de la vaccination. »