Rhône: Une association débourse 10.000 euros pour sauver la vache qui s'est échappée de l'abattoir

INSOLITE Le bovin va être adopté par une association de défense des animaux...

C.G.

— 

 Illustration d'une vache dans un pré
 Illustration d'une vache dans un pré — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Brigitte Bardot avait manifesté son intérêt pour la sauver d’une mort annoncée. Mais B.B n’a pas eu le dernier mot. Star du web depuis qu’elle s’est échappée de l’abattoir de Saint-Romain-de-Popey, la « petite vache qui ne voulait pas mourir » va pouvoir couler des jours paisibles, loin de ses prés rhodaniens. D’ici quelques jours, l’animal pourrait s’installer dans les prairies de la région parisienne.

Rhône : La vache se rebelle et refuse d’aller à l’abattoir

L’association Stéphane Lamart aurait accepté de débourser 10.000 euros pour adopter la génisse, comme le révèle Le Progrès. Le propriétaire de l’animal aurait cédé face à l’importance de la pétition lancée dimanche dernier par une citoyenne belge, ayant recueilli plus de 21.000 signatures.

Le propriétaire a contacté l’association

« Certains ont fait courir le bruit que je voulais faire tuer ma vache dans le plus grand des secrets, explique l’éleveur au quotidien régional. Une rumeur qui m’a valu quelques insultes alors que c’est faux ! »

C’est donc lui qui aurait contacté l’association de défense des animaux, exigeant « un euro par signature ». « Et comme il y en avait 10.000 à ce moment-là, ça faisait 10 000 euros… », précise-t-il ajoutant qu’il ne s’agit pas de faire monter les enchères.