Rhône: Risque maximal d'allergies aux pollens de graminées

SANTÉ Il est actuellement au niveau le plus élevé dans le département...

E.F.

— 

La pollinisation des graminées devrait durer jusqu'à la mi-juillet dans la région lyonnaise.
La pollinisation des graminées devrait durer jusqu'à la mi-juillet dans la région lyonnaise. — D. Closon / Isopix / Sipa

Le soleil et la chaleur ne font que favoriser davantage leur dispersion. Cette semaine, le risque allergique aux pollens de graminées est à son maximum dans le Rhône, comme sur la majeure partie du territoire national. Selon le bulletin allergo-pollinique publié par le Réseau national de surveillance aérobiologique basé près de Lyon, il est actuellement de niveau 5 (sur 5). Ce qui explique la gêne importante rencontrée actuellement par les personnes sensibles.

Des pollens actifs aux beaux jours

Ces dernières vont devoir prendre leur mal en patience, car les pollens de graminées, ces herbes hautes répandues dans les prairies, les rochers, les forêts et au bord des routes, restent en général actifs une bonne partie de l’été. En 2014, dans le Rhône, selon les graphiques du RNSA, le risque allergique était resté élevé dans le département jusqu’à la fin juillet puis avait décliné progressivement jusqu’à la mi-octobre.