Lyon: Nos bons plans pour buller tranquille au Lyon BD Festival

CULTURE Les 13 et 14 juin, de nombreux événements sont prévus à l'occasion des dix ans de ce rendez-vous devenu incontournable...

Elisa Frisullo

— 

Loisel et Tripp, ici lors du festival d'Angoulème de 2010, sont attendus ce week-end du 13 et 14 juin 2015 à Lyon, à l'occasion du Lyon BD Festival. Lancer le diaporama
Loisel et Tripp, ici lors du festival d'Angoulème de 2010, sont attendus ce week-end du 13 et 14 juin 2015 à Lyon, à l'occasion du Lyon BD Festival. — Nossant/ Sipa

Les 13 et 14 juin, la BD sera à l’honneur un peu partout en centre-ville. A l’occasion de son dixième anniversaire, le Lyon BD Festival a en effet prévu de nombreuses animations pour familiariser, divertir et régaler le public autour du 9e art. Pendant ces deux jours, 200 auteurs venus de 20 pays seront présents, au Palais du Commerce (dans le 2e arrondissement de Lyon) mais également dans de multiples lieux de la ville, pour aller à la rencontre de leurs lecteurs.

20 minutes vous conseille quelques-uns des événements incontournables de cette nouvelle édition.

  • Dans l’atelier de…

De l’idée à la création et l’illustration du récit. Le week-end prochain, le public est invité à découvrir les secrets de création et de fabrication des BD livrés par les auteurs eux-mêmes. Très attendus, Loisel et Tripp viendront ainsi expliquer, dimanche à 14 heures à la Comédie Odéon (2e) leur manière de travailler, autour du dernier album de leur épopée québécoise Magasin général, récemment sorti. Samedi, à 16 heures au Palais du Commerce (2e), c’est dans les grands paysages d’Emmanuel Lepage, connu pour ses albums Muchacho, La terre sans mal ou Australes, que les lecteurs seront invités à se plonger.

  • Le musée des Beaux-Arts croqué par des auteurs

Jibé, Emmanuel Lepage, Tripp, Anais Depommier, Chloé Cruchaudet… Dix auteurs participant au festival ont été invités à sélectionner une œuvre au musée des Beaux-Arts de Lyon. Dimanche, ils s’amuseront à la réinterpréter, lors d’une performance en public, en réutilisant tous les codes du 9e art. De 10 heures à 12 heures puis de 14 heures à 16 heures.

  • Apprendre la BD aux enfants

Vos bambins ont, dès leurs premières lectures, jeté leur dévolu sur les bandes dessinées ? Dans ce cas, l’atelier Je crée ma BD, proposé samedi à 10 h 30 à la Fnac Bellecour, a de fortes chances de les emballer. Au cours de cette séance, les enfants (8-10 ans) seront initiés au monde de la BD et à l’univers numérique par des animateurs chargés de leur apprendre l’art de raconter des histoires en les illustrant. Si faute de places (8 enfants maximum), votre progéniture n’a pas la chance de suivre cet atelier ludique, pas de panique. De 15 heures à 18 heures, samedi, la Fnac accueille Romain Pujol et Tithaume pour une séance de dédicaces et rencontre avec le public autour du septième tome de leur série Les lapins crétins, très plébiscitée par les petits.

  • Le musée Gallo romain comme vous ne l’avez jamais lu…

En février, à l’occasion des 40 ans du musée gallo romain de Fourvière, le graphiste et illustrateur lyonnais Jibé a été invité à passer un mois en immersion au sein de l’établissement culturel. Une résidence au cours de laquelle il a puisé d’innombrables anecdotes sur le musée, ses équipes et ses collections. De cette aventure, il nous livre trente planches exposées jusqu’au 30 juin au sein du musée mais également couchées sur papier dans l’album « Jibé au musée ». L’auteur sera présent ce week-end au palais du commerce pour dévoiler et dédicacer son dernier ouvrage.

A l’occasion des 10 ans du Lyon Bd Festival, l’illustrateur Lyonnais Jibé sort un album consacré à son immersion d’un mois au musée Gallo-Romain. - © Jibé - Musée Gallo Romain de Lyon Fourvière - Lyon BD

  • Les Comics à l’honneur

Pour la deuxième année, dans le cadre de Lyon BD Festival, la Comic' gone mettra à l’honneur samedi et dimanche les comics, genre porté par les super-héros (superman, Spider-Man…) né aux Etats-Unis qui continue d’inspirer de nombreux auteurs. Des dessinateurs du monde entier seront présents pour expliquer leur travail, parfois méconnu, mais incontournable (encreur, coloriste…), pour rencontrer les lecteurs et échanger avec leurs fans. La Comic’gone rendra hommage à l’un des plus célèbres auteurs de l’industrie du comics, Manuel Sanjulian, dont les œuvres seront exposées dans l’hôtel de ville, en présence de l’artiste.