Quatre sortants aux sièges bancals

©2007 20 minutes

— 

Législatives à haut risque dans quatre circonscriptions du Rhône. Les sièges des députés socialistes Lilian Zanchi (6e), Martine David (13e), Jean-Jack Queyranne (7e) et de l'UMP Emmanuel Hamelin (2e) pourraient basculer dans le camp adverse dimanche.

6e circonscription
Le résultat mitigé de Ségolène Royal (50,9 %) à Villeurbanne, bastion socialiste, ajouté aux divisions locales du PS, pourrait nuire à la gauche. Le député PS sortant, Lilian Zanchi, qui avait succédé à Nathalie Gautier après son décès, a tenu à se représenter, estimant qu'il n'avait pas démérité sa place. Mais le plus jeune député de France le fera sous l'étiquette «Gauche socialiste et républicaine». Et il affrontera la socialiste Pascale Crozon, dans cette circonscription réservée à une femme. Face à eux, le candidat UMP, Henry Chabert, qui prône l'alternance à Villeurbanne, se frotte les mains.

7e circonscription
Danger pour le président PS de la région Rhône-Alpes. Jean-Jack Queyranne, député depuis 1981 dans le Rhône, pourrait être victime de la «vague bleue» annoncée par les sondages. A la présidentielle, Ségolène Royal a obtenu 50,9% des voix dans la 7e circonscription, en grande partie grâce aux 64% à Vaulx-en-Velin. Les communes de Bron et de Rilleux-la-Pape ont toutes les deux voté à droite. Si le candidat UMP, Jean-François Debiol, gagnait cette circonscription, Jean-Jack Queyranne se retrouverait affaibli au sein du PS local.

13e circonscription Le soutien de Dominique Strauss-Kahn ne sera peut-être pas suffisant pour Martine David, députée depuis 1988. Avec 58,9% des voix pour la droite au second tour de la présidentielle dans la circonscription de l'est lyonnais, la députée PS sortante risque de ne pas faire le poids face à Philippe Meunier (UMP).

2e circonscription
Dominique Perben a beau assurer que les candidats UMP remporteront les quatre circonscriptions de Lyon, le député sortant de la 2e, Emmanuel Hamelin, pourrait perdre sa place. Ce territoire, qui englobe la Duchère, la Croix-Rousse et la Presqu'île, est le seul de Lyon à avoir voté à gauche lors de la présidentielle. De quoi donner quelques espoirs à Pierre-Alain Muet, adjoint PS de Gérard Collomb.

Bayrou François Bayrou doit tenir un meeting ce soir à 20h30 au Transbordeur (6e) afin de soutenir les candidats du MoDem dans le Rhône, notamment Anne-Marie Comparini (1re) et Azouz Begag (3e).