Lyon: Les ambulanciers escroquaient la CPAM

FAITS DIVERS Ils auraient continué à percevoir des salaires alors qu'ils s'étaient mis en arrêt maladie...

C.G.

— 

Illustration d'ambulances.
Illustration d'ambulances. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Ils ont été cueillis de bon matin à leurs domiciles respectifs. Trois frères, âgés de 32 à 43 ans, ont été arrêtés lundi par les forces de police. L’un à Vaulx-en-Velin, l’autre à Villette d’Anthon dans l’Isère et le troisième à Jonage.

Tous trois sont soupçonnés d’avoir escroqué la Caisse Primaire d’assurance maladie, selon la Sûreté départementale du Rhône. L’aîné, gère cinq sociétés d’ambulance, aux côtés de ses frères, nommés associés. Ensemble, ils ont fait croire à l’Assurance qu’ils étaient en arrêt maladie.

Or les enquêteurs ont découvert qu’ils avaient bien perçu des salaires entre août 2010 et janvier 2014 alors qu’ils bénéficiant également des indemnités de la CPAM.
Les mis en cause sont convoqués devant la justice le 4 décembre 2015.