Au Confluent, la darse fait son trou

©2007 20 minutes

— 

Pour l'instant, ce n'est encore qu'un territoire lunaire. Une bande de terre grise et noire, délimitée par des palissades et labourée par les engins de terrassement. En­tre le cours Charlemagne (2e) et la Saône se déroule actuellement l'un des plus gros chantiers de l'agglomération. Le creusement de la future place nautique du nouveau quartier Confluence, entamé en octobre dernier, vient d'entrer dans une nouvelle phase en atteignant la nappe phréatique, à un mètre de profondeur. Dans un an, quand les 180 000 m3 de terre auront été dégagés, cette darse de 340 m de long et 70 m de large sera ouverte sur la Saône et entièrement mise en eau.

La construction des passerelles commencera dès le mois de septembre. « Je suis impressionné. Le projet remonte à six ans seulement », se réjouit Gilles Buna, vice-président (Vert) du Grand Lyon chargé de l'Urbanisme, qui participait hier à une visite du chantier. Presque aussi grande que la place Bellecour, la place nautique sera l'élément central du nouveau quartier, bordée au sud par un pôle de loisirs et au nord par des immeubles d'habitations, dont les travaux vont débuter d'ici à la fin du mois. A l'est, des gradins permettront de profiter de spectacles donnés sur une scène flottante. « Cette darse va permettre aux Lyonnais de retrouver le contact avec le fleuve. Il y aura du monde ici, comme sur les berges du Rhône », prédit Gérard Collomb, président (PS) du Grand Lyon, qui a fait du « projet Confluent » l'un des dossiers emblématiques de son mandat.

visites Des visites guidées du chantier sont organisées samedi de 10 h à 17 h au départ de la Maison de la Confluence. 102, cours Charlemagne. Rés. : 04 78 38 74 00 ou info@lyon-confluence.fr