Ligue 1: Jérémy Morel a-t-il rejoint l’OL pour remplacer Henri Bedimo ?

FOOTBALL L’avenir du défenseur camerounais, sous contrat jusqu'en 2016, semble compromis à Lyon depuis la signature lundi de l'ancien Marseillais...

Jérémy Laugier

— 

En deux saisons sous le maillot lyonnais, Henri Bedimo (ici lors de la victoire 2-0 en mai face à l'ETG) a été titularisé à 60 reprises et a signé 12 passes décisives en L1.
En deux saisons sous le maillot lyonnais, Henri Bedimo (ici lors de la victoire 2-0 en mai face à l'ETG) a été titularisé à 60 reprises et a signé 12 passes décisives en L1. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

Si un Lyonnais a dû voir d’un mauvais œil lundi la signature, pour trois ans, de Jérémy Morel, c’est Henri Bedimo. Car si Marcelo Bielsa a transformé l’ancien Lorientais en défenseur central la saison passée, c’est bien en tant que latéral gauche qu’il a été recruté.

« Même si sa polyvalence est un plus, on l’a pris pour jouer sur le côté », a annoncé Hubert Fournier lors de la présentation de Jérémy Morel devant la presse. L’entraîneur lyonnais n’exclut pas de pouvoir parfois aligner une charnière de gauchers Umtiti-Morel mais il a avant tout ciblé l’expérimenté… et libre défenseur de 31 ans pour « remplacer numériquement Mouhamadou Dabo (en fin de contrat) ».

Henri Bedimo : « Jouer avec Lyon dans ce stade peut être très excitant »

Sauf que si Jérémy Morel n’a pas souvent fait chavirer le Vélodrome avec ses débordements depuis 2011, il présente davantage un profil de titulaire en puissance que Dabo. A 30 ans, Henri Bedimo n’a jamais clamé son souhait de partir mais il apprécie le championnat anglais et il est en fin de contrat en 2016. Lors d’un entretien qu’il nous avait accordé en mars dernier, il avait évoqué son incertitude estivale.

« En arrivant à l’OL, j’ai annoncé que j’avais des amis en Premier League et que ce championnat était excitant, expliquait le latéral lyonnais. Mais jouer avec Lyon dans ce stade qu’on a visité peut être très excitant aussi, d’autant que tout est réuni pour viser des titres dans les prochaines années. »

Jean-Michel Aulas : « Il sait qu’il y aura un peu plus de concurrence »

« Henri est un très bon joueur et un excellent camarade. Il a toujours beaucoup d’ambitions. Il est évidemment le bienvenu à Lyon où il sait qu’il y aura un peu plus de concurrence la saison prochaine », a commenté lundi Jean-Michel Aulas, qui ne prévoit pas proposer de prolongation de contrat cet été à ce pilier de l’OL depuis 2013 (60 titularisations en L1 et 12 passes décisives).

A ce sujet, ce dernier nous révélait être plutôt serein en mars : « Il me reste un an de contrat et cette situation ne m’empêche pas de dormir. Je ne suis pas du genre à ne pas respecter un contrat ». Hubert Fournier estime de son côté que la signature de Jérémy Morel ne signifie « pas obligatoirement » que l’international camerounais va quitter l’OL. On peut en déduire qu’il ne fera pas tout pour le retenir…