Ligue 1: «Il faut dépasser les petites chicayas» avec l'OM, estime Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Le président lyonnais a tenté d'apaiser les relations avec le club marseillais, lundi lors de la présentation de Jérémy Morel, tout en se positionnant sur les éventuels transferts de Gignac et Nkoulou...

Jérémy Laugier

— 

Jean-Michel Aulas assure qu'il n'y a «absolument pas d’opposition chronique avec Marseille».
Jean-Michel Aulas assure qu'il n'y a «absolument pas d’opposition chronique avec Marseille». — Eric Piermont AFP

Le troll sommeillant en Jean-Michel Aulas s’en est donné à cœur joie lundi lors de la présentation de Jérémy Morel. «Tu es toujours en progression, en passant de Lorient à Marseille, et de Marseille à Lyon», a ainsi lancé le président lyonnais à l’ancien défenseur marseillais, resté sans voix face à ce chambrage envers le rival olympien.

«Il n’y a absolument pas d’opposition chronique avec Marseille, a peu après développé JMA pour calmer le jeu. L’OM est un très grand club. J’ai suivi les conquêtes de Marseille à l’époque de Bernard Tapie. Même s’il y a des taquineries, il y a beaucoup de respect.»

André-Pierre Gignac et Nicolas Nkoulou également visés ?

Y compris depuis le net différend l’ayant opposé à son homologue phocéen en avril ? «Avec Vincent (Labrune), on peut quelques fois envoyer des petites vannes mais elles sont sympathiques, a assuré le président de l’OL. Il faut dépasser les petites chicayas que certains peuvent mettre en évidence. Nous avons le même combat : celui de faire émerger le football français au plus haut niveau.»

Il n’a pas cherché à nier l’intérêt que pouvait avoir son club pour André-Pierre Gignac, libre de tout contrat comme Jérémy Morel, mais aussi Nicolas Nkoulou (lié à l’OM jusqu’en 2016). «Il n’y a pas d’axe particulier avec l’OM, a cependant précisé Jean-Michel Aulas. C’est simplement un atout pour un joueur d’avoir déjà évolué dans le championnat français.»

Jérémy Morel : «Je me doute que ça va être un peu chaud»

Une caractéristique que présente donc Jérémy Morel, expérimenté défenseur de 31 ans et 262 matchs de L1. Après quatre saisons mitigées sur la Canebière, celui-ci a pris encore davantage de pincettes que son nouveau président pour évoquer ses futures retrouvailles avec l’OM.

«Je me doute que ça va être un peu chaud, ce qui peut être compréhensible. J’ai quand même honoré mon contrat jusqu’au bout. Je ne pars surtout pas pour l’argent car on me proposait exactement la même chose à Lyon qu’à Marseille», a confié Jérémy Morel.