Lyon: Un membre du GUD jugé pour agression raciste

JUSTICE Les faits remontent à mai 2013. Deux de ses camarades ont été condamnés à des peines de six mois et un an de prison ferme...

Caroline Girardon

— 

Code pénal au tribunal (illustration)
Code pénal au tribunal (illustration) — 20 MINUTES/SIPA

A l’époque des faits, il était mineur. Ce qui lui vaut aujourd’hui, d’être jugé devant le tribunal pour enfants de Lyon. Un membre du GUD (Groupe union défense) doit comparaître ce vendredi après-midi, pour « agression raciste ».

Les faits remontent au mois de mai 2013. Dans la nuit du 17 au 18, l’adolescent, accompagné de plusieurs camarades, arrête deux couples circulant en vélo. Fortement alcoolisé, le groupe commence à s’en prendre à l’un des jeunes hommes, lui reprochant de « coucher avec une Asiatique » et de « déshonorer La France ».

Lire le compte-rendu de la première audience : « Ce n’était pas un accident, c’était un acte raciste ».

Insulté, le garçon va tenter de se défendre avant d’essuyer une pluie de coups de pied. Tout comme ses trois autres amis. Jugés en 2013, deux des agresseurs ont écopé de peines de prison de 6 mois et un an ferme.

Agression raciste à Lyon : Prison ferme pour deux jeunes d’extrême droite

« Cette agression est intervenue dans un contexte de montée des blocs identitaires et des groupuscules d’extrême droite qui ont pris de plus en plus d’ampleur dans notre région, constate dans un communiqué SOS racisme, qui s’est porté partie civile. De nombreuses autres agressions ont été commises par ces groupuscules en 2013, dans le sillage des Manifs pour tous. »

Mots-clés :