OL: La Coupe Gambardella constitue «un avant-goût de carrière» selon Sandy Paillot

FOOTBALL Membre de la génération 1987 de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa, le défenseur actuellement au chômage a participé aux deux dernières finales de l'OL dans cette compétition, en 2005 et 2006...

Jérémy Laugier

— 

Trois ans après leur deuxième finale de Coupe Gambardella ensemble, Karim Benzema et Sandy Paillot (alors à Grenoble), se sont affrontés en Ligue 1.
Trois ans après leur deuxième finale de Coupe Gambardella ensemble, Karim Benzema et Sandy Paillot (alors à Grenoble), se sont affrontés en Ligue 1. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

«On avait quand même une sacrée équipe…» Aux côtés de Karim Benzema, Hatem Ben Arfa (en 2005), Loïc Rémy et Anthony Mounier, le défenseur Sandy Paillot a disputé et perdu les deux dernières finales de Gambardella de l’OL, en 2005 face à Toulouse (2-6) puis en 2006 contre Strasbourg (1-3).

Actuellement sans contrat après une saison conclue par une relégation avec Limoges (CFA), Sandy Paillot se souvient très bien de ces rendez-vous manqués au Stade de France. «C’est toujours impressionnant, quand on est si jeune, de jouer dans le plus grand stade du pays», confie l’ancien professionnel, qui a notamment disputé 33 rencontres de L1 (4 buts) avec Grenoble de 2008 à 2010.

Sandy Paillot : «C’est surprenant que l’OL ait attendu si longtemps…»

«Quand on voit tous les joueurs professionnels qui ont été formés au club depuis, à commencer par Alexandre Lacazette et Clément Grenier, c’est surprenant que l’OL ait attendu si longtemps pour retrouver la finale de Gambardella», constate Sandy Paillot, qui relativise les déceptions vécues suite à ces deux finales perdues dans la peau du favori.

«Très honnêtement, une carrière se fait à l’âge adulte et je leur souhaite à tous d’avoir des sommets de carrière plus prestigieux que cette finale de Coupe Gambardella (samedi à 17h15 face à Sochaux). C’est un avant-goût de carrière et surtout un élément afin de pouvoir signer un contrat pro quelque part», explique le défenseur de 28 ans, qui a enchaîné les blessures et les galères depuis 2011, entre National et CFA.