Pro A: Diminuée, l'Asvel va tenter d'arracher sa qualification au Mans «avec le cœur»

BASKET Privés de Livio Jean-Charles (cheville) et probablement d'Ahmad Nivins (genou), les Villeurbannais joueront leur place dans le dernier carré de Pro A lors du match d'appui ce mercredi (20h50)...

Jérémy Laugier

— 

L'ailier américain David Lighty s'est montré plutôt à son avantage lundi avec 11 points inscrits et 5 fautes provoquées en 33 minutes.
L'ailier américain David Lighty s'est montré plutôt à son avantage lundi avec 11 points inscrits et 5 fautes provoquées en 33 minutes. — ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

«On fait avec nos moyens et avec le cœur.» C’est ainsi que JD Jackson résume la force qui permet à l’Asvel d’être encore en course dans ces play-offs de Pro A. Nettement dominés (-11) en fin de première mi-temps lundi, ses joueurs ont su réagir après le repos pour arracher la manche retour (74-68) de cet indécis quart de finale face au Mans.

N’ayant récupéré son pivot David Andersen (entorse du genou) qu’une semaine avant le début des play-offs, l’effectif villeurbannais est encore fort diminué. Et ce notamment après l’entorse à la cheville lors du match aller samedi de Livio Jean-Charles, qui devrait à nouveau être forfait pour la belle mercredi (20h50) dans la Sarthe.

JD Jackson : «Il va falloir allier un très grand jeu et un très grand combat»

«Quitte à se faire mal, c’était le bon moment. Sinon, j’aurais pu avoir des regrets en cas d’élimination», a confié de son côté Amara Sy, victime de douleurs en bas du dos depuis deux semaines. Absent lors du match aller et encore souffrant, le polyvalent et expérimenté Villeurbannais a été essentiel lundi, avec 14 points, 5 fautes provoquées et 4 rebonds.

Son partenaire Ahmad Nivins parviendra-t-il lui aussi à serrer les dents lors de ce match couperet ? Touché au genou lundi, l’intérieur américain n’a pu disputer que 18 minutes (8 points). Georgi Joseph et Alexandre Chassang ont eu beau être comme toute la «Green Team» gagnés par «l’instinct de survie», ce sentiment s’emparera aussi du MSB pour le match d’appui. «Il va falloir allier un très grand jeu et un très grand combat pour se qualifier là-bas», annonce l’ancien entraîneur manceau JD Jackson.