Lyon: L'actualité de la ville bientôt racontée en BD

INITIATIVE «Les rues de Lyon», un mensuel en bande dessinée, sortira le 13 juin...

Elisa Frisullo

— 

La Une du mensuel
La Une du mensuel — epicerie séquentielle

Raconter, en bulles, l’actualité de la cité. Tel est le concept qui s’apprête à voir le jour entre Rhône et Saône, sous la houlette de l’épicerie séquentielle, association d’auteurs de BD créée en 2004. Le 13 juin, à l’occasion du Lyon BD Festival, ces dessinateurs Lyonnais sortiront Les rues de Lyon, nouveau mensuel en bande dessinée. «Nous proposerons alors les six premiers numéros de l’année qui ont été financés par la levée de fonds que nous avons lancée», explique Olivier Jouvray, président de l’Epicerie Séquentielle et auteur lyonnais.

Les premiers numéros financés

En quelques semaines, l’association a en effet réussi à lever plus de 19.000 euros sur la plateforme de financement participatif Ulule, soit plus que les 13.000 euros espérés pour lancer le projet. Un bon signe pour les auteurs, soucieux, par ce mensuel, de réinsérer l’artiste dans une proximité avec son public. «Nous avions envie d’aller au contact de nos lecteurs. Il y a une vraie demande. Les gens ont besoin de se réapproprier leur environnement immédiat», précise Olivier Jouvray, qui avec ses copains dessinateurs, avait envie de créer de nouvelles choses autour de la BD.

«Notre métier se paupérise. Les grands éditeurs nous conseillent de trouver un second métier. Alors, nous avons suivi leur conseil mais en continuant la BD. A Lyon, il y a une vraie dynamique autour de la bande dessinée et il manquait un outil d’édition en local».

Des anecdotes, des portraits, des reportages

Chaque numéro de 8 à 10 pages, vendu 3 euros en librairie et disponible sur abonnement, sera tiré à seulement 3.000 exemplaires. Pas de la presse jetable, donc, mais des journaux à conserver comme un bouquin. Les sujets traités seront variables. Pour se faire la main et s’affiner la plume, les auteurs évoqueront principalement l’histoire lyonnaise dans les premiers numéros. L’occasion par exemple de se plonger dans la mésaventure du Pape Clément V, qui lors d’une visite à Lyon, avait fait une chute mémorable dans la montée du Gourguillon, dans le 5e arrondissement. Des portraits et des reportages liés à l’actualité de la ville seront également réalisés. Un sujet sur la mobilisation des parents à l’école Gilbert-Dru, dans le 7e arrondissement de Lyon, en soutien à des familles sans toit, est notamment prévu.