Ligue 1: Les Verts réagissent et filent vers l'Europe

FOOTBALL Huit jours après leur sérieux coup d'arrêt (1-0) à Bastia, les Stéphanois n'ont eu aucune difficulté à écraser (5-0) des Niçois guère concernés. A deux journées de la fin, ils conservent quatre points d'avance sur Bordeaux (6e)...

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Mevlut Erding et Loïc Perrin ont tous les deux marqué dimanche face à Nice.
Mevlut Erding et Loïc Perrin ont tous les deux marqué dimanche face à Nice. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

On pouvait s'étonner, la semaine passée, de voir Christophe Galtier conspuer un groupe qui ne concédait à Bastia (1-0) que sa première défaite depuis plus de trois mois en L1. Son souhait d'immédiatement tirer la sonnette d'alarme, en plein sprint final, s'est révélé payant ce dimanche. Les Verts n'ont en effet fait qu'une bouchée de l'OGC Nice (5-0), montrant nettement plus d'intentions que lors des trois précédents ternes succès dans le Chaudron.

Les joueurs de Claude Puel n'ont pas mis longtemps à être débordés. En très bonne position en vue du maintien suite au nouveau revers d'Evian samedi (cinq points d'avance sur l'ETG), ils ont semblé démobilisés et n'ont au départ dû leur salut qu'à deux parades de Mouez Hassen devant Benjamin Corgnet (7e, 10e).

Grande première pour Jérémy Clément

L'ASSE a été récompensée grâce à son capitaine Loïc Perrin, auteur d'un coup de tête victorieux suite à un corner de Max-Alain Gradel et à la passivité du latéral niçois Jordan Amavi (25e). Hormis un risque inconsidéré pris par Moustapha Bayal Sall sur une passe en retrait pour Stéphane Ruffier (29e), Saint-Etienne a eu la mainmise sur une première période conclue par un improbable break, à savoir le premier but en vert de Jérémy Clément depuis son arrivée dans le Forez en 2011... et du pied droit (40e).

Les Stéphanois ont eu le mérite de maintenir cette pression après le repos pour s'offrir leur plus large succès de la saison (5-0), avec des occasions franches en pagaille et cinq buteurs différents à la clé, dont Mevlut Erding (62e) et l'incontournable Max-Alain Gradel, auteur de sa 13e réalisation de la saison en L1 (84e).

Les Magic Fans scandent «Saint-Etienne, ville d'Europe»

Ultime symbole de l'après-midi parfait de l'ASSE: Kevin Monnet-Paquet, à nouveau sifflé par le Chaudron à son entrée en jeu (50e) puis rallié suite à un énorme manqué de la tête (78e), a inscrit son premier but en L1 depuis le 17 août (5-0, 88e).

L'Europe tend les bras aux Stéphanois (5es), qui comptent toujours quatre points d'avance sur Bordeaux (6e), à seulement deux journées de la fin. Ce dimanche soir, ils pourront sereinement regarder OM-Monaco pour continuer de lorgner la quatrième place, voire le podium. Plus que jamais, les Magic Fans ont pu scander durant de longues minutes «Saint-Etienne, Coupe d'Europe» après le coup de sifflet final.