Séisme au Népal: Une équipe lyonnaise de Handicap International sur place

HUMANITAIRE L'ONG, basée dans le 8e arrondissement, a acheminé ce lundi matin du matériel pour intervenir plus facilement...

Elisa Frisullo
— 
Depuis samedi, des personnels de l'ONG Lyonnaise Handicpa interbnatuional sont mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme au Népal.
Depuis samedi, des personnels de l'ONG Lyonnaise Handicpa interbnatuional sont mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme au Népal. — Wesley Pryor / Handicap International

Depuis le terrible séisme qui a fait déjà plus de 3.600 morts samedi au Népal, Handicap International est sur le pied de guerre. L'ONG lyonnaise, qui compte une cinquantaine de personnels sur place, s'est en effet organisée en quelques heures pour venir en aide aux milliers de blessés et sinistrés et envoyer des renforts dans les districts du pays les plus touchés par le tremblement de terre.

 Depuis samedi, des personnels de l'ONG lyonnaise Handicap International sont mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme au Népal. - Wesley Pryor / Handicap International   

 

Une catastrophe anticipée

«Nous avons 53 personnes sur place. Aucune d'entre elles n'a été blessée et nous avons eu la chance de conserver nos locaux sur place intacts. Cela nous a permis de réagir immédiatement, en intervenant notamment dans les principaux hôpitaux de Katmandou», précise ce lundi Handicap International. L'intervention des humanitaires a été rapide et ciblée puisque, depuis plusieurs années déjà, l'ONG travaillait sur la gestion des catastrophes naturelles, dans le monde entier, mais plus particulièrement au Népal. «On savait qu'il y aurait un séisme là-bas. Une fois par siècle, il y a une catastrophe naturelle au Népal. La dernière datant de 1933, on s'était préparé à une catastrophe de grande ampleur», ajoute une porte-parole de l'ONG lyonnaise.

Au-delà des moyens humains et techniques disponibles sur les lieux du drame, Handicap International a envoyé, dimanche et ce lundi, une dizaine de personnes en renfort. Des responsables logistiques, des coordinateurs, des urgentistes ont ainsi quitté Lyon pour prendre en charge les blessés au plus vite, afin d'éviter des handicaps permanents. Un nouveau départ d'humanitaires est prévu mercredi. 

Pourquoi ce séisme a-t-il fait autant de victimes?

Des kits de survie envoyés

Dès ce week-end, des kits de première nécessité destinés aux familles sinistrées ont également été envoyés au Népal. «Ces kits destinés à survivre dans les camps de sinistrés contiennent des produits d'hygiène, une tente, des bâches, des ustensiles de cuisine», précise l'ONG, qui a également acheminé des fauteuils roulants, du matériel médical et des tentes en plus grand nombre. Ces kits d'urgence, stockés à l'aéroport Saint-Exupéry pour être acheminés rapidement en cas de catastrophe humanitaire, contiennent tout le matériel nécessaire pour aménager des centres d'assistance et de soins dans les zones sinistrées.

Pour financer cette opération, Handicap International, qui a déjà engagé des fonds propres, a lancé ce week-end un appel à ses donateurs habituels mais également au grand public.

 

Depuis samedi, des personnels de l'ONG lyonnaise Handicap international sont mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme au Népal. - Wesley Pryor / Handicap International