Lyon: La piscine du Rhône baisse ses prix d'entrée...mais pas l'été

LOISIRS La tarification concernant les nageurs qui viendront à l'année pour l'ouverture du bassin de 50 mètres, sera adoptée ce lundi en conseil municipal...

Caroline Girardon
Lyon, le 17 Juillet 2014
Le centre nautique du Rhone a ouvert ses portes le 17 juillet 2014, apres 9 mois de travaux. L'établissement, qui avait ete le theatre en 2013 de nombreux incidents et debordements, a connu une ouverture beaucoup plus calme.
Lyon, le 17 Juillet 2014 Le centre nautique du Rhone a ouvert ses portes le 17 juillet 2014, apres 9 mois de travaux. L'établissement, qui avait ete le theatre en 2013 de nombreux incidents et debordements, a connu une ouverture beaucoup plus calme. —

Un prix d'entrée à l'unité de 3,40 euros. Voilà ce qui sera proposé aux nageurs désireux de fréquenter la piscine du Rhône en dehors de son ouverture estivale. La nouvelle grille de tarification doit être présentée ce lundi après-midi en conseil municipal.

Le carnet de 10 entrées s'élèvera à 25 euros, et l'entrée tarif réduit reviendra à 2,60 euros. Soit les mêmes prix que dans les autres piscines de la ville. Mais vous l'aurez compris, ces tarifs s'adresseront uniquement aux nageurs qui voudraient utiliser le bassin de 50 mètres, censé ouvrir dix mois de l'année (fermeture janvier et février), une fois la troisième tranche de travaux achevée. Pour ceux qui ne viendraient que l'été, il faudra payer 8 euros l'entrée. Comme l'an dernier.

Un recours en justice contre les tarifs

«Les usagers ayant une carte de 25h ou 50h pourront néanmoins l'utiliser toute l'année», précise la mairie de Lyon dans l'ordre du jour du conseil municipal.

Concernant celles-ci, la municipalité entend d'ailleurs instaurer une «pénalité de retrait de 4 heures» pour ceux qui oublieraient de décompter leur temps en sortant de l'établissement l'été, et une «pénalité de retrait de 1h15 lorsque l'établissement est en ouverture partielle.»

Toujours des remous autour des tarifs de la piscine du Rhône

Par ailleurs, le collectif des Bonnets de Bain qui dénonce le coût de l'entrée (8 euros) entend remettre la palme de la piscine la plus chère de France ce lundi, lors du conseil municipal, après une tentative manquée en mars dernier.