Lyon: Des aménagements de voirie provoquent la grogne de motards à la Duchère

SECURITE ROUTIERE La fédération des Motards en colère réclame à la SERL chargée du réaménagement du quartier des équipements moins «dangereux»...

Elisa Frisullo

— 

Conducteur de 125 cm3 sur une route départementale.
Conducteur de 125 cm3 sur une route départementale. — A. GELEBART / 20 MINUTES

En quelques années, la Zac de la Duchère, dans le 9e arrondissement de Lyon, a gagné en qualité de vie. De nouveaux parcs et squares ont été créés, de nouvelles résidences sont sorties de terre, des avenues ont été réaménagées... En somme, le quartier s'est clairement métamorphosé.

Mais parmi ces nouveautés, certains aménagements prévus par la SERL Duchère sur la voirie font l'objet de vives critiques de la part de la Fédération française des motards en colère (FFMC), qui dénonce la mise en place d'infrastructures «inadaptées et dangereuses» pour les deux-roues motorisés.

Dans leur collimateur, des poteaux en fer et des blocs en granit installés de part et d’autre de la chaussée pour protéger les piétons et empêcher le stationnement illicite.

Des poteaux en fer et blocs en granit jugés dangereux

«Les aménagements réalisés peuvent mettre en péril la vie d'un usager à deux-roues motorisés, même à basse vitesse alors qu'il existe d'autres ouvrages plus adaptés», indique David Thomas, coordinateur de la FFMC du Rhône. Pour faire entendre son inquiétude, la fédération a adressé des demandes de rendez-vous et plus récemment une lettre ouverte à la SERL Duchère, restés sans réponse selon les motards.

Une affirmation contestée par la SERL Duchère, chargée du Grand projet de ville. «Nous leur avons proposé des rendez-vous qu'ils ont refusés car ils estimaient que nous ne répondions pas à leurs demandes. Les aménagements ont été réalisés après une vaste concertation qui était ouverte à tous», s'agace Audrey Delaloy, chargée de projet à la mission Duchère.

La sécurité des habitants comme priorité

«Notre métier, c'est d'améliorer la qualité de l'espace public que nous espérons le plus libre pour tous. La Duchère est un quartier d'habitation où il y a beaucoup d'enfants, nous avons donc installé ces plots et ces blocs pour protéger les piétons. Si on roule lentement, il ne semble pas que ces équipements soient dangereux», ajoute la jeune femme. La Fédération des Motards affirme pour sa part que ces infrastructures de voirie auraient déjà été à l'origine d'accidents matériels sans gravité.

«Tout ce qui se passe à la Duchère remonte jusqu'à nous. Nous n'avons jamais eu connaissance d'accidents de deux-roues motorisés liés aux aménagements. Si la Fédération a eu connaissance d'accidents, il faut nous en informer et nous irons sur place pour regarder la dangerosité sur le site», assure la Serl Duchère.

La métropole de Lyon, saisie par les Motards en colère mais également par la Serl Duchère sur ce dossier, pourrait bien être contrainte de jouer les arbitres.