Ligue 1: «J'aurais aimé qu'on aille chercher la victoire», assure Christophe Galtier

FOOTBALL L'entraîneur stéphanois, qui reconnaît avoir eu «tout faux» avec son dispositif tactique initial, aurait souhaité que l'ASSE prenne davantage de risques pour remporter son deuxième derby de la saison, dimanche à Gerland (2-2)...

Jérémy Laugier

— 

Christophe Galtier reconnaît s'être trompé en relançant son système à cinq défenseurs pour le derby à Gerland dimanche.
Christophe Galtier reconnaît s'être trompé en relançant son système à cinq défenseurs pour le derby à Gerland dimanche. — Sergei Chuzavkov/AP/SIPA

Christophe Galtier n'est pas du genre à ne pas commenter ses erreurs. «J'ai eu tout faux pendant vingt minutes. Heureusement que Stéphane Ruffier a été déterminant. Le reproche, je dois le faire à moi-même», a ainsi lancé l'entraîneur stéphanois, immédiatement après le nul ramené de Gerland (2-2).

Il fait référence à son dispositif tactique en 5-3-2, qui n'a nullement protégé la cage de Stéphane Ruffier, assailli de toutes parts jusqu'au remplacement du défenseur Paul Baysse par l'ailier Romain Hamouma (28e). Ce système à cinq défenseurs est peu maîtrisé par l'effectif stéphanois car utilisé seulement lors de la victoire plutôt heureuse dans le derby la saison passée (1-2), dans celui maîtrisé de l'aller à Geoffroy-Guichard (3-0) et dans certaines «grandes occasions» comme les deux affrontements en Ligue Europa face à l'Inter Milan (deux nuls) et la lourde défaite (5-0) face au PSG à la fin de l'été dernier.

Christophe Galtier avait ironisé il y a peu sur cette précédente expérience dans cette formule: «Au vu de cette fessée, j’avais été vachement inspiré ce jour-là!» Le constat a été le même dimanche soir à Gerland, avec une ASSE ne franchissant pas la ligne médiane durant la première demi-heure.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=EfiR37pCpLE

«On'a pas su rentrer dans le match»

«Lyon joue le titre et a plus osé, constate Max-Alain Gradel sans incriminer le 5-3-2 de Galtier. On'a pas su rentrer dans le match et heureusement, on a su réagir derrière.» Le coup du sort qui a suivi, avec le penalty et l'expulsion logique de Lindsay Rose (29e) a relancé les Verts dans ce derby.

«Quatre points face à Lyon en une saison, ça faisait longtemps que cela n'était pas arrivé à notre club. Mais j'ai le sentiment que mon équipe ne savait pas si elle devait aller chercher la victoire ou conserver ce résultat-là (le nul 2-2, après l'égalisation de Christophe Jallet en début de deuxième période). J'aurais aimé qu'elle aille chercher la victoire», assure Christophe Galtier. S'il s'est manqué sur son idée initiale, celui-ci a en tout cas fait preuve d'une grande réactivité pour inverser la tendance d'un derby qui a vite basculé dans la folie.