Ligue 1: Max-Alain Gradel, le poison stéphanois

FOOTBALL L'ailier ivoirien de l'ASSE, buteur la saison passée à Gerland et double passeur au match aller sera la principale menace offensive pour les Lyonnais ce dimanche (21h) dans le derby...

Jérémy Laugier

— 

Max-Alain Gradel avait inscrit le but de la victoire lors du derby la saison passée à Gerland (1-2).
Max-Alain Gradel avait inscrit le but de la victoire lors du derby la saison passée à Gerland (1-2). — P. Desmazes / AFP

Il vient sans surprise d'être élu meilleur joueur de l'ASSE du trimestre. Avec déjà dix réalisations cette saison en L1, Max-Alain Gradel n'est qu'à quatre buts de son total... lors de ses trois premières saisons cumulées à Saint-Etienne. «Je suis en réussite grâce à mes coéquipiers, évoque sobrement le vainqueur de la dernière Coupe d'Afrique des Nations avec la Côte d'Ivoire. Ils font presque tout le boulot. Si je reçois ce trophée, c'est grâce à eux.»

Un compliment que ses partenaires lui rendent bien. «Max est un gros bosseur. Il a ce qu'il mérite. Il est décisif offensivement mais il ne faut pas oublier tout ce qu'il fait dans le repli défensif et dans le harcèlement. C'est un poison pour les équipes adversaires», confie ainsi le milieu stéphanois Fabien Lemoine.

«C'est un des vrais guerriers du club»

L'ASSE comptera à nouveau sur lui pour débloquer le bouillant derby à Gerland ce dimanche (21h), comme il l'avait fait l'année passée en inscrivant le but de la victoire (1-2, 74e) malgré son entrée en jeu tardive (67e). A l'aller (3-0), l'ailier de 27 ans s'était à nouveau illustré en tourmentant la défense lyonnaise comme rarement cette saison, avec deux passes décisives à la clé. «On a moins la pression car on a gagné ce match aller. La pression doit être de leur côté, d'autant que ce sont eux qui jouent le titre», estime l'intéressé, qui annonce ouvertement que «l'ASSE ira gagner à Gerland comme d’habitude».

«Avoir des joueurs qui transmettent cette rage, c'est important dans ce genre de matchs, reconnaît Fabien Lemoine. Max a vraiment une grosse détermination. Il n'a pas eu que des moments évidents ici mais c'est un des vrais guerriers du club.» Un guerrier bien déterminé à porter les Verts (5es) dans la bataille pour le podium, désormais à portée de fusil en cas de succès dans le derby.