Ligue 1: «Nous avons été nuls», reconnaît le Stéphanois Jérémy Clément

FOOTBALL Entreprenante durant vingt minutes, l'ASSE a ensuite livré une terne prestation dimanche face à Nantes (1-0). Bien accrochés à la cinquième place, les Verts vont désormais tenter un coup dans le derby à Gerland...

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Jérémy Clément et les Stéphanois peuvent désormais se projeter sur le derby face à l'OL d'Alexandre Lacazette, dimanche prochain à Gerland.
Jérémy Clément et les Stéphanois peuvent désormais se projeter sur le derby face à l'OL d'Alexandre Lacazette, dimanche prochain à Gerland. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Jérémy Clément n'a pas cherché un seul instant à embellir la précieuse mais ennuyeuse victoire (1-0) de l'ASSE face à Nantes dimanche. «Nous avons été nuls», a reconnu le milieu stéphanois. Portés par une entame plutôt convaincante, les Verts ont été récompensés par un superbe coup-franc de Franck Tabanou (18e).

Mais dans la foulée, les joueurs de Christophe Galtier ont tous semblé aussi groggys que le latéral gauche, remplacé par Jonathan Brison après avoir brièvement perdu connaissance suite à un choc aérien avec Loïc Perrin (21e). «Ça a été très poussif et compliqué. On a manqué de dynamisme en raison du match de mercredi (4-1 à Paris) et des premières chaleurs», a confié après la rencontre le capitaine stéphanois.

«Nous avions encore quelques soucis dans la tête aujourd'hui»

Face à une équipe nantaise restant sur deux victoires lors des douze dernières journées, l'ASSE n'est jamais parvenue à se mettre à l'abri, à l'image d'un second acte insipide. «Ça nous a fait mal d'être ainsi surclassés en demi-finale de Coupe de France. Nous avions encore quelques soucis dans la tête aujourd'hui», avoue Fabien Lemoine. «On n'avait plus de jus, explique de son côté Loïc Perrin. En deuxième mi-temps, on n'a pas touché le ballon. Mais même en étant moins bien, on arrive à gagner et c'est encourageant.»

Car Saint-Etienne s'accroche à cette cinquième place garantissant la Ligue Europa depuis la victoire du PSG la veille en Coupe de la Ligue. «Une fin de saison très intéressante s'offre à nous, constate Christophe Galtier. Il faut la jouer sans crainte.»  D’autant plus qu'un certain derby face au voisin lyonnais arrive à grands pas dimanche prochain (21h) à Gerland.