Ligue A: Avec Silvano Prandi, l’Asul se prend à rêver du titre

VOLLEY Sauvé in extremis dans l'élite la saison passée, le club lyonnais va découvrir les play-offs vendredi (20h) face à Ajaccio avec de grandes ambitions...

Jérémy Laugier

— 

L'entraîneur italien Silvano Prandi affiche de grandes ambitions pour l'Asul.
L'entraîneur italien Silvano Prandi affiche de grandes ambitions pour l'Asul. — Romuald Cortes

«Nous voulons devenir champions de France.» A 67 ans, Silvano Prandi n’est pas du genre à cacher ses ambitions alors que les play-offs débutent vendredi (20h) face à Ajaccio au Petit Palais des sports de Gerland. Promu sauvé en Ligue A lors de la toute dernière journée la saison passée, l’Asul s’est métamorphosée cette année, avec une phase régulière conclue à la troisième place, à seulement un point des leaders Cannes et Paris.

Pourtant en 2013-2014, l’entraîneur italien, vainqueur de la Ligue des champions en 1980 avec Turin, était déjà en place et le club n’a depuis recruté que quatre joueurs. «On a surtout eu moins de problèmes physiques cette année et on a construit un bon équilibre de jeu», explique simplement Silvano Prandi, dont l’équipe a sèchement battu son adversaire corse en saison régulière.

Des affiches de la finale collées dans le vestiaire lyonnais

«L’avoir emporté deux fois 3-0 contre Ajaccio nous donne confiance mais nous rajoute aussi de la pression, confie le coach de l’Asul. D’ailleurs, les play-offs ressemblent à un examen après avoir terminé l’année scolaire.» Silvano Prandi, qui s’appuie sur des joueurs d’expérience comme Vladimir Nikolov, 6e meilleur marqueur de Ligue A à 37 ans, sera en fin de contrat cet été.

«Je regarde les propositions d’autres clubs qui arrivent, mais rien n’est encore fixé, assure-t-il. Là, je suis totalement concentré sur ce qui va commencer vendredi, car c'est le moment le plus joyeux de la saison. Le président de l'Asul Krassimir Todorov le sent «plutôt positif» à l’idée de prolonger à Lyon: «Il ne s'agira pas d'une question financière mais il a besoin de ressentir de la stabilité dans le club». Tout aussi ambitieux que son entraîneur, Todorov a collé depuis plusieurs semaines dans le vestiaire lyonnais des affiches annonçant la finale du championnat de France le 9 mai à la Halle Carpentier (Paris)...

L'Asul participera à une Coupe d’Europe

Avec sa troisième place en saison régulière, l’Asul est assurée de découvrir la Coupe d’Europe la saison prochaine. Mais Silvano Prandi vise la finale de Ligue A, afin de prendre part à la plus prestigieuse compétition européenne, la Ligue des champions qu'il a remportée avec Turin en 1980.