Lyon: Un policier condamné à de la prison avec sursis pour une arrestation musclée

JUSTICE Le fonctionnaire, accusé d'avoir enfoncé son arme dans la bouche d'un suspect, a également l'interdiction d'exercer...

E.F.

— 

Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Ce 24 novembre 2014 au soir, la course-poursuite entre un automobiliste et un véhicule de police s'était terminée par une arrestation mouvementée. Voire beaucoup trop musclée. C'est en tout cas ce qu'a estimé mardi le tribunal correctionnel de Lyon, qui a condamné un policier à douze mois de prison avec sursis, avec interdiction définitive d'exercer.

Des faits contestés par le policier

La nuit des faits, un équipage de Vaulx-en-Velin avait pris en chasse un automobiliste, qui après avoir refusé d'obtempérer à un contrôle, avait pris la fuite. L'homme avait fini par être interpellé, rappelle ce mercredi Le Progrès. En le menottant au sol, le fonctionnaire de police aurait alors enfoncé son arme de service dans la bouche du fuyard, aujourd'hui en détention pour d'autres faits.

Le policier a toujours contesté ces accusations, mais des traces ADN appartenant à la victime avaient été retrouvées sur son arme suspectes avaient été relevées sur son arme de service. Le fonctionnaire, dans la police depuis dix ans, pourrait faire appel de sa condamnation.