Lyon: Un chauffeur de taxi accusé d'avoir escroqué plus de 24 000 euros à la sécu

FAITS DIVERS L'homme est notamment soupçonné d'avoir surfacturé des transports de patients...

E.F.

— 

Le 25 mai 2011, illustration de taxis à Lyon. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le 25 mai 2011, illustration de taxis à Lyon. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Des courses au prix fort ou des transports fictifs. Un chauffeur de taxi de 34 ans, résident à Vénissieux, interpellé en septembre dernier et convoqué mardi par les enquêteurs, devra s'expliquer n octobre devant la justice pour des faits présumés d'«escroquerie».

L'homme, qui assurait régulièrement le transport de patients entre l'hôpital et leur domicile, est soupçonné d'avoir, entre le 30 novembre 2010 et le 1er décembre 2011, surfacturé des courses de malades, et d'avoir également établi de fausses factures.

Le montant du préjudice est estimé à 24 804 euros pour la Caisse primaire d'assurance maladie, indique ce mercredi la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône.

En septembre 2014, un conducteur de taxi, âgé de 33 ans, domicilié à Irigny près de Lyon, avait été arrêté pour des faits similaires, d'une plus grande ampleur. L'homme était souçonné d'avoir escroqué les CPAM du Rhône, de la Loire et du Puy-de-Dome, en l'espace de 5 ans, pour près de 370 000 euros.