Coupe de France: Pourquoi les supporters de l'ASSE boycottent le Parc des Princes

FOOTBALL Comme depuis deux ans et malgré la possibilité d'une qualification en finale de Coupe de France, les cinq groupes majeurs du Chaudron ne se déplaceront pas ce mercredi...

Jérémy Laugier

— 

Les supporters stéphanois ont fait le choix de ne pas se rendre au Parc des Princes ce mercredi. FABRICE ELSNER/SIPA/
Les supporters stéphanois ont fait le choix de ne pas se rendre au Parc des Princes ce mercredi. FABRICE ELSNER/SIPA/ — SIPA

Les Verts ne pourront pas compter sur leurs si précieux supporters ce mercredi. L'alléchante affiche PSG-ASSE en demi-finale de la Coupe de France n'a en effet pas suffi à bousculer les convictions des cinq groupes majeurs du Chaudron, qui boycottent le Parc des Princes depuis deux ans.

Seuls environs 200 amateurs des Verts, surtout issus de la région parisienne, seront bien présents. La restriction («sans explication») du parcage de 2.000 à 800 places, l'interdiction de faire entrer tambours, mégaphones, bâches et drapeaux dans l'enceinte de la capitale ainsi que l'obligation de fournir une liste détaillée avec nom, prénom, date de naissance et numéro de carte d'identité sont les principales raisons mentionnées sur le site de l'Union des supporters stéphanois (USS) pour expliquer ce boycott.

«Je comprends les supporters et leur boycott. A leur place, j'aurais peut-être fait la même chose», a reconnu Mevlut Erding lundi, avant de rejoindre Paris.

«Ça ne fait pas plaisir mais c'est leur décision et elle se respecte, a sobrement commenté Christophe Galtier. La saison passée, ils avaient été interdits de derby et j'espère que l'issue sera la même (un succès) mercredi.»