Lyon: Une détenue s'immole par le feu à la maison d'arrêt de Corbas

FAITS DIVERS La jeune femme de 30 ans, grièvement brûlée, n'a pas survécu...  

20 minutes

— 

CORBAS, le 05/03/2015 La prison de Lyon CORBAS/ELSNER_elsner1638.007/Credit:FABRICE ELSNER/SIPA/1503111644
CORBAS, le 05/03/2015 La prison de Lyon CORBAS/ELSNER_elsner1638.007/Credit:FABRICE ELSNER/SIPA/1503111644 — SIPA

Les agents pénitentiaires et les secours, appelés en urgence, n'ont rien pu faire pour la sauver. Dimanche midi, une détenue de la maison d'arrêt de Lyon-Corbas s'est donné la mort, sen s'immolant par le feu. Les surveillantes ont senti une odeur de brûlé et, une fois l'alerte incendie donnée, se sont précipitées vers la cellule d'où venait le feu présumé, relate ce lundi Le Progrès.

En attente de son procès

Elles n'ont alors vu ni fumée, ni flamme, mais le corps inanimé d'une détenue de 30 ans, grièvement brûlée. Selon les premières constatations, la jeune femme, qui vivait en Isère et était incarcérée depuis quelques mois en attente de son procès pour «infanticide», aurait fait un arrêt cardiaque.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie pour déterminer les circonstances de cette immolation.

Après des années noires, la maison d'arrêt de Corbas n'avait pas déploré de suicides depuis plus d'un an.