Lyon : Petit bal entre amis pour le Grolektif

CONCERT Soirée festive et déjantée en vue ce jeudi (20h30) à l'Epicerie moderne (Feyzin) avec des reprises jouées par le collectif d'une quinzaine de musiciens lyonnais...

Jérémy Laugier

— 

Le Grolektif a fêté ses dix ans l’an passé au Ninkasi Kao.
Le Grolektif a fêté ses dix ans l’an passé au Ninkasi Kao. — Bruno Belleudy

Difficile de prédire que Carmen Maria Vega reprendrait un jour sur scène le tube dance des années 90 The Rhythm of the Night de Corona. «Avec mon accent français, c’est bonheur!», sourit la chanteuse lyonnaise, qui fera partie ce jeudi (20h30, de 8 à 12 euros), à l’Épicerie moderne de Feyzin, des nombreux invités du Bal du Grolektif.

Karimouche, Prohom et Sly Apollinaire seront notamment de la partie avec les quinze artistes du déjanté collectif. «Notre Bal est une grande messe collective où tout le monde vient pour se lâcher», explique Nicolas Mondon, guitariste et membre actif du Grolektif.

Une trentaine de reprises par soir

De 2007 à 2009, ces musiciens lyonnais ont organisé un Bal par mois dans leur salle fétiche du Périscope (2e). «On se mettait en danger en répétant le jour même une trentaine de reprises, avec le souci de rester fidèle à la version originale», précise Nicolas Mondon.

Notamment portés par quatre cuivres et deux claviers, les tubes sont le plus souvent festifs et teintés de second degré. Si son rendez-vous mensuel s’est «essoufflé», le Grolektif a toujours plaisir à se retrouver, «comme dans une colo».

Collision Collective dans la foulée

La 4e édition du festival Collision Collective aura lieu du 8 au 11 avril à Lyon. Des concerts sont organisés par Grolektif Productions au Hot Club, au Périscope et au Marché Gare. Tarifs de 7 à 12 euros. Tout le programme par ici.