Ain: Le prêtre volait sa paroisse sous la pression de son ancien amant

JUSTICE Ayant détourné plus de 100.000 euros en 3 ans, il a été condamné mardi à 5 mois de prison avec sursis...

20 Minutes

— 

Illustration église.
Illustration église. — G . VARELA / 20 MINUTES

En trois ans, il aurait détourné plus de 100.000 euros. Mardi, le curé qui officiait à Vonnas, petite commune de l'Ain, a été condamné à 5 mois de prison avec sursis. Selon Le Progrès qui rapporte cette histoire dans son édition de l'Ain, l'homme, qui piochait dans la caisse de la paroisse, était en réalité victime d'un maître-chanteur.

Le prêtre avait eu une relation entre 2007 et 2009 avec un réfugié kosovar. Après la séparation, ce dernier l'a alors menacé de tout révéler. Pour acheter le silence de son amant, le prêtre s'est vu régulièrement extorquer de l'argent.

Il aurait même emprunté 10.000 euros à une ancienne paroissienne atteinte de la maladie d'Alzheimer. Le diocèse qui a découvert le pot aux roses en 2012, a remboursé les sommes volées.

Le maître-chanteur a été condamné à un an de prison ferme.