Equipe de France: Kurt Zouma et Josuha Guilavogui, «les enfants de l'ASSE»

FOOTBALL Formés tous les deux à Saint-Etienne qu'ils ont quitté l'été dernier, les deux internationaux rêvent d'avoir leur chance en Bleu cette semaine. Leur ancien entraîneur en U19 à l'ASSE confie leurs grandes ambitions...

Jérémy Laugier

— 

Josuha Guilavogui et Kurt Zouma, ici en mars 2012, pourraient bien revêtir ensemble le maillot bleu cette semaine.
Josuha Guilavogui et Kurt Zouma, ici en mars 2012, pourraient bien revêtir ensemble le maillot bleu cette semaine. — P.Fayolle/Sipa

Il se souvient de «deux montagnes». Ancien entraîneur des U19 au centre de formation stéphanois, Abdel Bouhazama a vu débarquer Josuha Guilavogui (1,87m), puis Kurt Zouma (1,90m), de quatre ans son cadet.

«Quand j'y repense après coup, on sentait chez tous les deux de la sagesse et une force intérieure qui les poussait à annoncer dès l'âge de 17 ans qu'ils porteraient un jour le maillot de l'équipe de France A. Attention, il ne s'agissait pas de prétention mais d'une extrême détermination», précise l'actuel directeur du centre de formation d'Angers.

Défaite en finale de la Gambardella

Avec Kurt Zouma, celui-ci a notamment atteint en 2011 la finale de la Coupe Gambardella face au Monaco de Kurzawa et Ferreira Carrasco (défaite aux tirs au but). «Jo et Kurt se comportaient déjà comme de vrais professionnels. Ils préparaient leurs affaires et se souciaient de leurs crampons comme s'ils allaient participer à chaque fois au match de leur vie», sourit Abdel Bouhazama.

Une première cape dimanche dans le Chaudron pour Zouma?

Le match face au Brésil ce jeudi pourrait obtenir une belle place aux yeux du défenseur de Chelsea, qui ne compte pas encore la moindre sélection en A. Il devrait plus vraisemblablement miser sur des débuts trois jours plus tard face au Danemark... à Geoffroy-Guichard. «Ce serait une belle récompense et une grande fierté pour tout le monde de voir entrer en jeu dans le Chaudron ces enfants de l'ASSE», confirme Abdel Bouhazama, qui avait été invité par ses deux anciens protégés lors de France-Albanie (1-1) en novembre dernier à Rennes.

Les deux joueurs ont quitté Saint-Etienne l'été dernier pour rejoindre Wolfsburg (prêté par l'Atletico Madrid où il n'est parvenu à s'imposer) et Chelsea. Surnommé «la sagesse» par son ancien coach, Josuha Guilavogui fait discrètement sa place en Bundesliga (30 matchs toutes compétitions confondues, 1 but) chez le dauphin du Bayern. Davantage «boute-en-train», Kurt Zouma découvre à toute vitesse le très haut niveau (20 apparitions, 2 buts) avec les Blues de José Mourinho, bien partis pour être champions d'Angleterre.

«C'est bien d'avoir des jeunes Français aussi compétiteurs dans l'âme»

«Si Mourinho l'a fait venir avec un contrat de cinq ans, ce n'est pas pour rien, constate Abdel Bouhazama. Kurt, ce n'est pas qu'un physique, même si j'aimerais savoir quel lait on boit chez les Zouma quand on voit qu'un frère a été formé à Auxerre et qu'un autre joue à Sochaux

Jusqu'où peuvent aller ces anciens Verts sous un maillot bleu que portent aussi Stéphane Ruffier, Blaise Matuidi et Dimitri Payet (à l'ASSE de 2007 à 2011) mais aussi Benoît Trémoulinas (de janvier à juin 2014)? «Dans leur plan de carrière, je sais qu'ils veulent être dans les 23 pour l'Euro 2016. Mais je suis aussi sûr qu'ils se voient un jour être champions du monde. Je trouve quand même ça bien d'avoir des jeunes Français aussi compétiteurs dans l'âme. C'est vraiment dans leur ADN», conclut leur ancien entraîneur.