Lyon: Les Chants de Mars s'ouvrent à tous les styles

FESTIVAL Le 9e rendez-vous de chanson actuelle a lieu jusqu'au 21 mars dans plusieurs salles de l'agglomération, avec désormais du hip-hop au programme...

Jérémy Laugier

— 

Bigflo et Oli seront en concert au Marché Gare ce samedi 21 mars.
Bigflo et Oli seront en concert au Marché Gare ce samedi 21 mars. — DR

Ils ont eu le nez creux en programmant lors de leur première édition en 2007 la Lyonnaise Carmen Maria Vega, encore méconnue du grand public. C’est l’un des nombreux jolis coups réalisés en neuf éditions par les Chants de Mars, de retour à Lyon jusqu'au samedi 21 mars.

«On a décidé cette année de rétrécir le format de dix à cinq jours afin d’instaurer une véritable dynamique de festival dans de nombreuses salles», explique Antoine Tasseau, directeur de la MJC du Vieux-Lyon, structure à l’origine du projet avec la salle des Rancy et la MJC Confluence (ex-Perrache, Marché Gare).

Elles sont notamment rejointes par l’Épicerie moderne (Feyzin), le Transbordeur, le Périscope (2e) ou encore Sous le Caillou (4e), avec à chaque fois des prix contenus (de gratuit à 18 euros). «Le point commun entre toutes ces dates est de mettre en avant la langue française. Si on ne s’est parfois consacré qu’à la chanson française, on a cette fois tapé large», constate Antoine Tasseau. La présence de Bigflo et Oli (hip-hop) ce samedi 21 mars au Marché Gare prouve toute l’ouverture des Chants de Mars 2015.