L'attente attendue dans le 3e

©2007 20 minutes

— 

Les électeurs du quartier Dauphiné (3e) devront encore s'armer de patience, dimanche, pour voter. Le 22 avril, ils avaient dû attendre près d'une heure trente, sous le soleil, pour déposer leur bulletin dans l'urne, certains étant même autorisés à voter après la fermeture officielle du scrutin. En cause, les inscriptions massives enregistrées dans les deux bureaux de vote du groupe scolaire Nové-Josserand. A savoir 1 800 votants chacun, contre 1 200 inscrits, en général, dans les autres bureaux.

« Ce quartier a connu une forte hausse démographique, mais la loi nous interdit de redécouper les bureaux de vote dans l'année qui précède les élections. Alors, dimanche, les files d'attente seront toujours aussi longues », précise l'adjoint au maire du 3e, Bernard Rey, délégué à la Sécurité. Mais les électeurs seront davantage dispatchés au sein de l'école, pour éviter le confinement.