Rhône : La délinquance sous contrôle selon les autorités

SÉCURITÉ Le bilan dévoilé ce jeudi fait état d'une baisse globale des crimes et délits, malgré une hausse des atteintes à l'intégrité physique et des trafics de drogue...  

Elisa Frisullo
— 
Illustration véhicule de gendarmerie.
Illustration véhicule de gendarmerie. — Vincent Wartner/20 Minutes

Un département plus sûr. Le bilan de la délinquance dans le Rhône, dévoilé ce jeudi à la préfecture, fait état d'une baisse globale des crimes et délits en 2014 par rapport à 2013. «La délinquance est maîtrisée. On a une situation sous contrôle et nous restons vigilants pour faire mieux», a résumé le procureur de la République de Lyon Marc Cimamonti. «En zone police, la délinquance générale a diminué de 8%. C'est la plus forte baisse depuis 10 ans», a confirmé le directeur départemental de la Sécurité publique du Rhône Albert Doutre.

Parmi les améliorations notables, le préfet du Rhône Jean-François Carenco s'est notamment réjoui de la baisse de 4% des atteintes aux biens, et plus particulièrement des cambriolages qui avaient explosé en 2013. L'an passé, ces faits ont diminué de 1.4%, avec une nette diminution observée en zone police (-4.63%). En revanche, les cambriolages en zone gendarmerie ont progressé de 6.9%.

Des référents dans les quartiers contre les cambriolages

Pour lutter contre ces délits, la gendarmerie a mis en place récemment des systèmes de «participation citoyenne» dans les quartiers les plus prisés par les cambrioleurs. «Il s'agit de recréer du lien social entre la population et nos services pour que les renseignements du terrain nous remontent davantage», indique Didier Wioland, commandant du groupement de gendarmerie du Rhône. Il s'agit concrètement, dans les communes acceptant ce principe de participation citoyenne, de trouver des référents volontaires dans les quartiers, attentifs aux cambriolages ou dégradations commis sur un secteur donné et susceptibles d'en informer rapidement la gendarmerie.

Les violences conjugales en progression

A l'instar des cambriolages, les vols à main armée ont également diminué 36.1%, les vols avec violence de 8.5% et les vols liés à l'automobile se sont stabilisés (-0.1%).Mais des efforts restent à faire pour endiguer certains délits, comme les atteintes à l'intégrité physique, en hausse en 2014. Les infractions, dans cette catégorie, se commettent très majoritairement au cœur du foyer, selon les autorités, avec une hausse des violences intrafamiliales en augmentation de 6.8%.

Autre point marquant de 2014: l'intensification de la lutte contre les trafics de drogue. Les infractions en matière de stupéfiants ont ainsi progressé de 11% l'an passé. En zone police, 9600 personnes ont été interpellées dans de cadre de trafic présumé de drogue, soit 26 personnes par jour, ajoute Albert Doutre. Parmi les plus «belles» affaires de 2014 citées ce jeudi, la Direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon et la gendarmerie ont intercepté en juillet un go fast qui a donné lieu à la saisie de plus de 900 kilos de résine de cannabis.