Ligue 1: Seule «une offre démesurée» pourrait faire partir Lacazette et Fekir de l'OL

FOOTBALL La réduction des pertes financières de l'OL lors du premier semestre 2014-2015 permet à Jean-Michel Aulas d'envisager la période estivale sans la nécessité de vendre ses meilleurs éléments...

Jérémy Laugier

— 

Nabil Fekir et Alexandre Lacazette seront à n'en pas douter les deux joueurs lyonnais les plus sollicités cet été.
Nabil Fekir et Alexandre Lacazette seront à n'en pas douter les deux joueurs lyonnais les plus sollicités cet été. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

«On a la capacité de revenir à l'équilibre dès l'année prochaine, et ce sans transférer de joueurs.» Jean-Michel Aulas s'est montré particulièrement confiant mercredi au moment de commenter les résultats financiers du premier semestre 2014-2015 d'OL Groupe.

Le président lyonnais a mis en avant «une réduction de pertes très sensibles», à savoir un résultat opérationnel courant de -7,8 millions d'euros contre -14 millions au 31 décembre 2013. La nouvelle baisse du chiffre d'affaires de l'OL, de 65,6 millions d'euros au 31 décembre 2013 à 52,5 millions fin 2014 (-20%) ne poussera donc pas JMA à vendre ses meilleurs éléments cet été.

Une revalorisation à venir pour Nabil Fekir

«Nous allons conserver nos meilleurs talents et en former suffisamment d'autres pour pouvoir les remplacer en cas d'offres démesurées», confie-t-il, en faisant surtout référence à ses attaquants Alexandre Lacazette et Nabil Fekir.

Ce dernier, lié au club jusqu'en 2019, va bientôt se voir proposer une revalorisation de son contrat. «Une offre démesurée serait une condition indispensable mais pas suffisante à leur départ. J'aime mes joueurs et je suis parfois déraisonnable», indique le président de l'OL, qui tient à s'installer en position de force en vue du prochain mercato, comme à la grande époque des Diarra, Essien et Malouda, tous vendus à plus de 20 millions d'euros.