Lyon: Les Hospices civils de Lyon limitent leur déficit et poursuivent leur réorganisation

SANTÉ Les HCL ont achevé 2014 avec un déficit de 22 millions d'euros... Des résultats moins bons qu'en 2013, mais en très nette amélioration par rapport à la situation financière catastrophique de 2008...

Elisa Frisullo

— 

Vue de la façade des batiments des HCL (Hospice Civil de Lyon). Lyon, le 12 septembre 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Vue de la façade des batiments des HCL (Hospice Civil de Lyon). Lyon, le 12 septembre 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Le retour à l'équilibre financier, un temps prévu pour 2013, n'est pas encore atteint. Mais la situation financière des Hospices civils de Lyon continue de s'améliorer. La direction du deuxième CHU de France a en effet annoncé ce mercredi avoir terminé l'année 2014, avec un compte de résultat principal (activité hospitalière) en déficit de 22 millions d'euros contre 17 millions d'euros en 2013.

En légère dégradation, ce résultat est toutefois légèrement supérieur aux objectifs fixés dans l'Etat des prévisions de recettes et des dépenses validées par l'Agence régionale de santé, indiquent les HCL dans un communiqué. Après cession d'actifs, le déficit est de 3 millions d'euros.

Un déficit divisé par quatre depuis 2008

Ces résultats confirment les efforts de désendettement engagés par les HCL depuis six ans. Le déficit actuel est en effet quatre fois moins élevé qu'en 2008 (94,3 millions d'euros). Pour arrêter l'hémorragie financière, le CHU de Lyon a notamment engagé de nombreuses réorganisations dans ses établissements hospitaliers et logistiques (blanchisserie..). Ces restructurations se sont soldées par la suppression de 200 postes par an depuis 2008.

«Les HCL sont naturellement déterminés à poursuivre leurs efforts vers le retour à l'équilibre financier, d'autant que le contexte 2015 s'annonce encore plus contraint que celui de 2014», ajoute la direction.