Olympique Lyonnais: «On parle un peu trop de mon absence», estime Alexandre Lacazette

FOOTBALL Le meilleur buteur de la Ligue 1 s'est exprimé mardi soir sur cette semaine décisive pour le leader lyonnais, en marge de la cérémonie des Lions du sport dont il a été le grand vainqueur. Il manquera sans doute encore deux rencontres de championnat...

Propos recueillis par Jérémy Laugier

— 

Alexandre Lacazette a confiance en Yassine Benzia, qui devrait encore le remplacer à la pointe de l'attaque lyonnaise dimanche contre le PSG.
Alexandre Lacazette a confiance en Yassine Benzia, qui devrait encore le remplacer à la pointe de l'attaque lyonnaise dimanche contre le PSG. — JEFF PACHOUD / AFP

Sans surprise, Alexandre Lacazette s'est vu remettre mardi soir à l'Opéra de Lyon le Lion d'or, récompensant le meilleur sportif de l'année 2014. Il a évoqué, le visage un peu fermé, le prochain grand rendez-vous du leader lyonnais, qui s'effectuera sans lui dimanche (21h) face au PSG. Son retour pourrait avoir lieu face à Nantes le 22 février voire à Lille six jours plus tard.

On imagine que ce Lion d'or n'est pas le plus grand trophée auquel vous pouvez prétendre cette saison...

C'est sûr que ce n'est pas un très gros trophée mais ça fait plaisir de savoir que j'ai pu marquer la ville de Lyon lors de cette année 2014.

Comment vous sentez-vous, dix jours après votre blessure à la cuisse face à Metz?

Je continue à partager mon temps entre repos et soins. On verra quand je pourrai revenir selon comment cela évolue. Le docteur ne m'a pas vraiment donné de date de retour. Dans deux semaines, ce serait bien. Après ça peut être plus ou moins...

Cette semaine a-t-elle été frustrante pour vous?

C'est chiant car ce sont de gros matchs. Mais j'ai su faire le deuil de mon absence. Il faut travailler et se reposer pour revenir plus fort.

L'OL peut-il l'emporter dimanche contre Paris sans vous?

Oui, l'équipe en est capable. J'ai confiance en eux et je sais très bien qu'ils peuvent le faire.

Vous êtes désormais vu comme le leader de cette équipe. Jouez-vous un rôle particulier auprès de vos partenaires, même blessé?

Non, je suis juste là pour les soutenir. Je n'ai pas de rôle particulier à avoir. Ils savent très bien que je suis derrière eux. J'aurai un petit mot pour chacun le jour du match et puis ce sera tout...

Et particulièrement pour Yassine Benzia, qui vous remplace à la pointe de l'attaque?

J'ai des mots pour lui mais cela restera entre lui et moi. Je le laisse travailler. Yassine est un très bon joueur. J'ai confiance en lui, le club a confiance en lui et lui-même a confiance en lui. Je sais qu'il pourra prendre le relais.

L'OL fait-il tout de même moins peur à Paris sans vous?

Je ne sais pas, il faut demander cela aux Parisiens.

Vous rendez-vous compte de l'importance accordée à votre absence, par rapport à votre statut la saison passée?

Oui, c'est sûr. Mais la saison passée, il y avait beaucoup plus de joueurs confirmés donc c'est sûrement pour ça qu'on parle beaucoup de mon absence. Je pense qu'on en parle un peu trop et qu'on devrait faire confiance aux joueurs présents.