Olympique Lyonnais: Saison terminée pour Milan Bisevac

FOOTBALL Touché au genou droit dimanche soir à Monaco (0-0), le défenseur serbe souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur qui l'éloignera des terrains durant six mois. Lindsay Rose aura donc l'occasion de s'installer aux côtés de Samuel Umtiti...

Jérémy Laugier

— 

Ici à la lutte avec le Monégasque Yannick Ferreira Carrasco, Milan Bisevac a dû quitter ses partenaires après seulement 18 minutes dimanche. AFP PHOTO / VALERY HACHE
Ici à la lutte avec le Monégasque Yannick Ferreira Carrasco, Milan Bisevac a dû quitter ses partenaires après seulement 18 minutes dimanche. AFP PHOTO / VALERY HACHE — AFP

Sa sortie prématurée dimanche (dès la 18e minute) ne laissait rien présager de bon. Peu après 23h, lorsqu'il est remonté dans le bus lyonnais, Milan Bisevac avait d'ailleurs confié son pessimisme à un journaliste de L'Equipe 21: «Le championnat est terminé pour moi». Le défenseur serbe souffre bien d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, suite à un mauvais appui effectué dans le premier quart d'heure du nul (0-0) à Monaco. Il sera opéré ce jeudi à la clinique Mermoz et sera écarté des terrains durant six mois.

L'OL n'avait pas du tout prévu recruter un défenseur central cet hiver et il paraît peu probable qu'un transfert s'organise d'ici minuit ce lundi. Cette blessure clarifie encore un peu plus la situation de Samuel Umtiti suite à sa surprenante réflexion faite dimanche au micro de Canal Plus: «Il faudra que tout le monde regarde les infos sportives à 23h lundi pour savoir si je suis encore là...» Le défenseur formé à Lyon restera quoiqu'il arrive, au moins jusqu'à cet été.

Le retour au premier plan de Lindsay Rose

Il sera accompagné, dès dimanche (21h) pour le sommet face au PSG, par Lindsay Rose (22 ans). L'ancien défenseur de Valenciennes a bien fait de s'accrocher et de ne pas chercher à quitter le club lors de ce mercato. Très décevant pour ses débuts et non utilisé durant quatre mois, il a profité d'une première blessure de Milan Bisevac et du départ à la Coupe d'Afrique des Nations de Bakary Koné pour se relancer sous le maillot lyonnais.

Très sûr face à Dimitar Berbatov et à l'ASM dimanche comme à Lens (0-2) le 17 janvier, il tient la corde pour s'installer dans la durée en défense centrale. On imagine mal à présent voir Hubert Fournier lui préférer le très irrégulier Bakary Koné, rentré de la CAN suite à l'élimination du Burkina Faso dès les poules.