Rhône : Aurore Gros-Coissy condamnée à 20 ans de prison à Maurice pour trafic de Subutex

JUSTICE La jeune fille avait été arrêtée le 19 août 2011 à l'aéroport de Port-Louis après la découverte dans ses valises de 1.680 comprimés. Elle a toujours clamé son innocence...

avec AFP

— 

La Française Aurore Gros-Coissy arrive au tribunal de Port Louis où elle est jugée pour trafic de drogue, le 18 septembre 2014
La Française Aurore Gros-Coissy arrive au tribunal de Port Louis où elle est jugée pour trafic de drogue, le 18 septembre 2014 — Nicholas Larche AFP

A l'énoncé du verdict, elle est restée stoïque. Aurore Gros-Coissy, la jeune rhodanienne de 20 ans, arrêtée en 2011 avec des comprimés de Subutex dans ses bagages, a été condamnée vendredi à Maurice à 20 ans de prison ferme pour trafic de drogue.

La jeune fille avait été arrêtée le 19 août 2011 à l'aéroport de Port-Louis après la découverte dans ses valises de 1.680 comprimés de Subutex, un substitut à l'héroïne interdit à Maurice. Elle a toujours clamé son innocence, affirmant que les comprimés avaient été mis là par son ex-petit ami mauricien dont la mère, Giantee Ramchurn, co-accusée de la Française, a été condamnée à la même peine.

21 jours pour faire appel

«Je condamne l'accusé n°1 (Aurore Gros-Coissy) à 20 ans de servitude pénale et à une amende de 50.000 roupies» (environ 1.300 euros), a déclaré le juge Bobby Madhub de la cour d'Assises de Port-Louis, lors d'une audience de quelques minutes. «Je condamne l'accusé n°2 (Giantee Ramchurn) à 20 ans de servitude pénale et à une amende de 100.000 roupies» (environ 2.600 euros), a-t-il ajouté.

Les deux femmes, reconnues coupables le 27 novembre. Le procureur avait requis entre 15 et 20 ans de prison. La loi mauricienne punit le trafic de drogue de peines allant de 14 à 60 ans de prison, mais la représentante du Parquet, Asha Ramano, avait estimé que le Subutex «n'est pas aussi dévastateur que les autres drogues dures».Le Subutex est vendu sur ordonnance en France et totalement illégal à Maurice, où il est le stupéfiant le plus consommé.

«Une mascarade de procès»

Les deux co-accusées ont désormais 21 jours pour faire appel. L'avocat d'Aurore Gros-Coissy, Gavin Glover, a indiqué qu'il consulterait sa cliente pour décider d'un éventuel appel.

A la sortie du tribunal, la mère de la jeune fille, a précisé qu'Aurore avait «un très bon moral. Elle sait qu'elle est innocente». «Je trouve que le tribunal continue de se ridiculiser. Nous avons eu le droit à une mascarade de procès et là on a un verdict incroyable, a ajouté Séline Gros-Coissy. C'est dans la suite logique du procès, on s'attendait à ça» , a-t-elle déploré. La mère de famille s'est également dit «en colère» que le «principal organisateur du trafic puisse se promener libre en France».

Outre Aurore Gros-Coissy, quatre autres Français et Françaises, condamnés à des peines allant de 15 à 20 ans de prison, sont actuellement incarcérés à Maurice pour leur implication dans des trafics présumés de Subutex.