Paul Baysse: «C'est plus facile pour Zlatan de chambrer quand il gagne»

FOOTBALL Le défenseur stéphanois a connu son heure de gloire dimanche en tenant tête à la star du PSG...

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Le défenseur stéphanois Paul Baysse lors de Saint-Etienne - PSG, le 25 janvier 2015.
Le défenseur stéphanois Paul Baysse lors de Saint-Etienne - PSG, le 25 janvier 2015. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Grâce à Zlatan Ibrahimovic, Paul Baysse s'est peut-être fait un nom aux yeux du grand public dimanche soir, à la fin de ce terne Saint-Etienne-PSG (0-1). L'ancien défenseur brestois, qui revient enfin à la compétition après deux ruptures des ligaments croisés, s'est trouvé embarqué bien malgré lui dans une séquence « zlatanesque ». L'attaquant suédois, unique buteur face aux Verts, a commencé à provoquer Paul Baysse, avant de chercher à lire son nom sur son maillot, dans un esprit très «Moi c'est Zlatan, et toi t'es qui?». Sans se démonter, celui-ci lui a rendu la pareille.

Il a pris le relais de Moustapha Bayal Sall

«Il a commencé, c'est un chambreur et ça fait partie du jeu. Mais c'est plus facile pour lui de chambrer quand il gagne. Il ne se serait pas amusé à faire ça en perdant 1-0. Je ne me laisse pas faire, mais je ne prête pas attention à ça», confie le défenseur stéphanois, qui aura donc dignement pris le relais de Moustapha Bayal Sall, principal ami d'Ibra en Ligue 1.