Lyon: Une galerie d'art lancée sur la toile

CULTURE Deux frères jumeaux lyonnais ont créé «Artsider», une plateforme internet qui met en relation les artistes et le public...

Elisa Frisullo

— 

La galerie d'art en ligne Artsider a été créée par deux Lyonnais
La galerie d'art en ligne Artsider a été créée par deux Lyonnais — Artsider

Sébastien est graphiste. Emmanuel spécialiste du net. Deux savoir-faire complémentaires que ces jumeaux lyonnais ont décidé d'unir pour créer Artsider.com, une galerie d'art contemporain en ligne, née il y a six mois à Etats-Unis et lancée en version française cette semaine à Lyon.

«Mon frère est installé à San Francisco, nous avons donc créé la plateforme là-bas. L'idée est de mettre en lien direct les artistes indépendants et le public», explique Sébastien Faure, 42 ans, basé à Lyon. Tous les artistes peuvent créer leur espace sur le site pour vendre en ligne leurs œuvres, sans avoir à passer par un intermédiaire. «Ils décident du prix de vente, du montant de leurs commissions et n'ont qu'à déduire le coût de fabrication des produits proposés», ajoute le quadragénaire.

Des toiles, coques, t-shirt

L'artiste y gagne en visibilité, Artsider s'occupe de la fabrication des cartes postales, t-shirts, coques, adhésifs pour portables et ordinateurs, affiches et toiles créées par l'acquéreur. Le public est assuré, lui, d'acheter des pièces originales «qu'il ne trouvera pas en magasin», assure Artsider. Des œuvres uniques pour la plupart vendues à des prix raisonnables. Pour acheter un t-shirt sérigraphié, il faut compter en moyenne une vingtaine d'euros, une trentaine d'euros pour une coque de téléphone et une centaine pour une toile.

La galerie en ligne propose aujourd'hui près de 1.300 œuvres et compte une centaine d'artistes du monde entier, actifs sur le site. Parmi eux, Artsider recense une majorité de peintres et quelques photographes, plus ou moins visibles sur la plateforme en fonction du succès rencontré auprès du public.

Ces derniers jours, les Lyonnais Vantame, Di Tommasso ou Jean-Noël Bachès ont rejoint Artsider.